TOUTES NOS RÉDUCTIONS sur Facebook
La vérité sur l’électro-stimulation pour la musculation
A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Accueil » Articles » Entraînement » La vérité sur l’électro-stimulation pour la musculation

La vérité sur l’électro-stimulation pour la musculation




Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 40 000 colis à plus de 14 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Pendant des années, l’électro-stimulation a été reléguée au statut d’appareil de rééducation, n’apportant aucun bénéfice dans l’entrainement sportif et dans la prise de muscle. Puis nous avons vu des appareils de plus en plus performants se développer et alors la science a pu démontrer des effets nets sur la performance aussi bien en terme de récupération, que d’explosivité, force… En Bodybuilding, cela fait maintenant une dizaine d’années que Michael Gundill a popularisé son usage complémentaire à la pratique des poids et haltères.

Nous verrons donc dans cet article comment cela marche, quand l’utiliser et surtout comment le coupler à son entraînement de manière efficace.

1 - Comment ca marche ?

L’électro-stimulateur nous apprend beaucoup sur notre fonctionnement (simplifié) car il ne s’agit ni plus ni moins que d’un système nerveux portatif. Il permet de régler l’intensité et la fréquence des impulsions “nerveuses” à la main au lieu d’être dépendant de ce qu’envoi notre système nerveux humain, qui varie la fréquence et l’intensité en fonction des situations (exercices par exemple), de notre fatigue (plus ou moins dormi), de notre motivation…

Ainsi, nous pouvons régler l’intensité que désigne sur l’appareil les mA (milliampères) et la fréquence des impulsions en Hertz (pas tout à fait mais nous verrons cela plus loin).

On dit en moyenne qu’un système nerveux humain envoie jusqu’à 65 Hertz, autant dire qu’avec un appareil permettant d’envoyer 150 Hertz, il y a des applications pratiques. :-)

La vérité sur l'électro-stimulation pour la musculation

2 - Se muscler sans douleur ?

Quand on regarde les publicités audiovisuelles sur l’électro-stimulation, on nous promet monts et merveilles et ceci sans souffrir ? On voit des personnes l’utiliser en dessous de leurs vêtements sans souffrir le moins du monde, vacants à leurs occupations comme si de rien n’était.

La vérité est pour que l’électro-stimulation soit “efficace”, il faut monter en intensité et en fréquence et cela fait très mal ! Cela empêche même toute autre activité en dehors de l’utilisation d’un programme de récupération.

Tout d’abord, sachez qu’une contraction musculaire entraîne un mouvement, incroyable non ? :-) Il faut donc se caler le bras, la cuisse… suivant le muscle que vous stimulez. Vous devez empêcher tout mouvement et garder le muscle en position étirée qui plus est relativement inconfortable.

Mais le pire dans tous les cas reste que l’utilisation de la bonne intensité et de la bonne fréquence, c’est-à-dire le maximum de l’appareil fait tellement mal qu’il est pratiquement impossible de tenir la contraction sans hurler. Pour avoir essayé avec quelques membres du forum, cela se terminait par mettre une chaussette dans la bouche pour ne pas se péter les dents tellement cela faisait mal.

Heureusement après quelques temps, on s’habitue à la douleur et il devient possible de “contrôler”. Mais c’est très loin d’être agréable. Ce n’est pas comme à la télévision ! :-)

3 - Est-ce efficace alors ?

Nous allons maintenant passer en revue l’efficacité de ces appareils de torture pour divers objectifs :

3.1 - La récupération : en dehors et pendant les séances

S’il y a bien un point non discutable, c’est bien sur cet aspect.

L’électro-stimulation à faible intensité favorise la récupération. Il existe d’ailleurs au moins une dizaine de programmes censés y aider comme la capillarisation ou directement des programmes récupération. En faisant circuler le sang, ces programmes favorisent celle-ci.

Pendant la séance, afin de chasser “l’acide lactique”, la “brûlure” du muscle, il est également possible d’envoyer un petit peu de courant sans monter trop haut en intensité. Cela vous permettra de récupérer pas mal de force et d’accroître votre résistance, idéal si vous faîtes des séries relativement longues.

3.2 - L’hypertrophie : prise de muscle directe

Il y a ici plusieurs façons d’utiliser son appareil. On peut suivre la notice et utiliser le programme hypertrophie qui envoie autour de 65 Hertz (cela va dépendre des appareils), il ne faut donc rien en espérer puisque c’est ce que nous envoyons naturellement.

On peut également s’en servir comme je le faisais à l’époque, c’est-à-dire à fond, à 120 mA et 150 Hz. Mais là encore, les résultats sont également absents car il manque le facteur numéro 1 de la croissance musculaire : La tension d’étirement (négative).

De plus, cela fatigue énormément le muscle et on a même l’impression qu’il ne récupère jamais.

3.3 - L’apprentissage moteur : prise de muscle indirecte

Nous devons à Michael Gundill d’avoir popularisé ce concept dans le bodybuilding. Pour rappel, l’apprentissage moteur consiste ici à apprendre au muscle à se contracter. Vous me direz que c’est inutile car le muscle se contracte pour réaliser le mouvement lui étant destiné mais pas tout le temps malheureusement, surtout lors d’exercice poly-articulaires.

Il s’agit donc d’utiliser directement l’électro-stimulateur sur un muscle qui a du mal à se contracter, c’est-à-dire un point faible.

Deux possibilités complémentaires :

  • L’utiliser en dehors des séances d’entraînement, le plus souvent possible à basse intensité pour que le système nerveux “apprenne” le chemin du muscle en question et avoir un transfert de sensation et de contraction lors de l’entraînement
  • L’utiliser pendant la séance entre les séries directement sur le muscle que vous souhaitez développer et qui a du mal à se contracter malgré des exercices le ciblant théoriquement

C’est ici que l’électro-stimulation est d’une aide incontournable pour lutter contre les points faibles.

La vérité sur l'électro-stimulation pour la musculation

3.4 - L’explosivité et la prise de force

Même constat que pour l’hypertrophie directe, les résultats sont inexistants. On aurait pu s’attendre à des résultats puisque l’électro-stimulation fait travailler les fibres “rapides” qui sont les plus proches de la peau mais malheureusement, il n’y a aucun transfert après sur le terrain malgré des séances également à fond, c’est-à-dire sans utiliser les programmes à moindre fréquence et intensité. Dans la pratique, nous ne retrouvons donc pas les effets positifs des études scientifiques.

3.5 - La potentiation : prise de force directe

La potentiation est ce qu’est la post-activation avec barre et haltères. Vous voilà plus avancés, n’est ce pas ? :-)

Il s’agit en faire de l’explication du principe du lourd-léger. Par exemple, mon entraînement du jour doit m’amener à faire 10@140 kg au développé couché et pour être sûr d’y arriver, je vais faire une ou deux répétitions à 160 kg en fin d’échauffement avant d’attaquer ma série avec 140 kg. Il s’agit en fait de tromper son système nerveux sur la quantité d’influx à envoyer pour déplacer la charge. Tout le secret réside dans le bon dosage de la charge et de la fatigue.

Si vous faîtes un maxi avant votre série à 140 kg, autant dire que votre série est morte, vous vous êtes fatigué, vous avez amputé sur votre force. Il ne faut donc pas mettre trop lourd pour post-activer et bénéficier d’un surplus de force temporaire.

Avec l’électro-stimulateur, il s’agit donc avant de faire une série d’envoyer une forte contraction pour que cela trompe le système nerveux et le “force” à envoyer plus d’influx que nécessaire. En pratique, il faut donc régler l’appareil au maximum de ses capacités et serrer les dents (pas trop quand même !) quelques minutes avant de faire sa série.

En théorie, c’est très beau, c’est même magique. La réalité, c’est que ça ne prête qu’aux athlètes confirmés. Par exemple, du temps où j’utilisais l’appareil, je n’ai jamais remarqué aucun gain de force tandis que Michael Gundill gagnait quelques kg sur ses barres.

3.6 - La perte de gras

En théorie, faire circuler le sang aux endroits “difficiles” où l’on stocke principalement du gras devrait aider à le chasser mais il s’agit d’un effet à très long terme (plusieurs années).

Sur le court terme, nous n’avons malheureusement remarqué aucune différence. Cela aurait été trop beau. :-)

3.7 - La rééducation

Un domaine ou l’électro-stimulation ne de discute pas, c’est la rééducation. Lorsque vous avez une blessure et que vous ne pouvez pas travailler dynamiquement (en salle, sur stade, terrain…) son utilisation permet de maintenir la masse musculaire et la force théorique jusqu’à la reprise.

4 - Quel appareil choisir ?

Il existe à l’heure actuelle presque une centaine de modèles disponibles sur le marché ayant des particularités communes et différentes. Comment choisir son électro stimulateur dans ces conditions ?

Tout d’abord, cela dépend de l’utilisation que vous désirez en faire. Si vous souhaitez l’utiliser aussi bien en récupération qu’en apprentissage moteur ou encore en rééducation alors n’importe quel modèle ira, un des premiers Cefar-Compex suffira.

Si votre objectif est de l’utiliser pendant vos séances afin de potentier vos séries alors il vous faudra faire attention à l’intensité et la fréquence que l’appareil délivre. Plus il “développera” de mA et de Hertz mieux cela sera. En règle général, les meilleurs appareils vendus dans le commerce délivre 120 mA et 150 Hz mais attention car il vous faudra trouver le programme qui envoie ceci. C’est normalement le programme plyométrie ou force explosive.

5 - Comment placer les électrodes ?

Nous avons dit plus haut que l’électro-stimulation faisait extrêmement mal. Heureusement, il existe quelques petites solutions afin de lutter contre la douleur outre notre technique de la chaussette dans la bouche ! :-)

Il faut commencer par raser les poils à l’endroit où vous voulez utiliser votre électro-stimulateur. En effet, moins les électrodes collent sur la peau, plus cela fait mal. Il existe également des gels à appliquer sur votre peau avant de mettre le “courant” ce qui prolonge en plus la vie des électrodes qui font de plus en plus mal à mesure qu’elles s’usent et collent de moins en moins.

Ensuite, c’est tout simple. Oubliez les dessins compliqués des fabricants. Chaque fil comprend un + et un -, c’est un circuit électrique tout bêtement comme vous l’avez vu à l’école en physique.

Il faut donc placer ce + et ce - sur le même muscle du même côté. Ne placez jamais un + sur le côté droit et le - sur le côté gauche, vous risqueriez de mourir ! :-)

À notez que plus vous espacez vos électrodes sur le muscle, mieux c’est.

Petit bémol sur l’utilisation de l’électro-stimulation sur les pectoraux. Si vous avez du mal avec les pectoraux, ne mettez pas le courant très fort, ne cherchez pas à potentier, le cœur n’est pas loin !

La vérité sur l'électro-stimulation pour la musculation

6 - Recommandations SuperPhysique

Si l’on écoute encore une fois les fabricants d’appareils ou encore les études scientifiques, c’est-à-dire sans avoir testé pratiquement la combinaison ou le transfert avec l’entraînement, alors il faudrait faire plusieurs séances par semaine d’électro-stimulation en plus des séances d’entraînement habituelles, autrement dit c’est n’importe quoi ! :-) Nous avons testé et le résultat est clair : impossible de récupérer, muscle tout le temps fatigué, régression, difficulté à congestionner…

Pour les objectifs que nous avons identifiés plus haut et qui marchent, nous recommandons :

  • Pour l’apprentissage moteur : le plus souvent possible un programme tel qu’hypertrophie à très faible intensité, autour de 10-15 mA de quoi ressentir une contraction tétanique (c’est-à-dire que vous allez sentir une montée en fréquence l’appareil jusqu’à une contraction dur sans relâchement). Vous pouvez faire ceci devant la télé le soir, sans souci
  • Pour la récupération après une séance, nous sommes plus partisans d’un programme capillarisation que des programmes récupération qui font des contractions tétaniques. Le soir et le lendemain d’une séance par exemple juste le temps du programme à 10-20 mA assez pour ressentir que ca bouge
  • En potentiation : 4-5 min avant une série, une décharge maximale sur le muscle limitant du mouvement. Imaginons le développé couché soit sur les pectoraux, soit sur les triceps, toujours dans une position d’étirement, envoyez une décharge maximale d’un programme plyométrie. Vous pouvez renouveler l’expérience entre chaque série jusqu’à ce que la fatigue gagne le dessus. N’oubliez pas que cette technique ne se prête qu’aux athlètes confirmés
  • Pour la récupération entre les séries, il suffit d’une petite décharge autour de 30-40 mA sur le muscle congestionné pour que “l’acide lactique” soit chassé du muscle. Cela vous permettra de raccourcir vos temps de récupération si vous jouez essentiellement sur la congestion lors de vos entraînements
  • En rééducation : à hauteur de 2 séances par semaine du programme plyométrie à l’intensité maximale que vous pouvez supporter

7 - Conclusion SuperPhysique

Tout d’abord, je souhaiterais dire un grand merci à Michael Gundill pour avoir expliqué la plupart des principes et techniques dans d’anciens articles. Sans lui, cet article n’aurait jamais vu le jour et rares sont ceux qui auraient eu l’idée d’une application en musculation.

Pour en revenir à nos moutons, même si l’électro-stimulation présente de nombreux avantages pour nos gains musculaires, il faut bien dire que la plupart du temps, c’est très chiant et que cela coute hors de prix.

Il faut placer les électrodes et ne rien faire pendant X temps lors d’un programme récupération, il faut amener son électro-stimulateur avec soi à la salle, avoir des fils qui se baladent partout, c’est très peu pratique !

Un bon électro-stimulateur coute environ 500 à 600 € et les électrodes ont une durée de vie limitée à une trentaine d’utilisations suivant l’intensité que vous utilisez.

Si tout cela ne vous fait pas peur, alors l’électro-stimulation est pour vous !

Mais n’oubliez pas, si vous débutez, inutile de perdre du temps avec ! :-)

Bon courant à tous ! :-)

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 4.4891/5 Stars.229

Prise de muscle     Prise de muscle     Développé couché

Discussions en relation sur les forums SuperPhysique
71 commentaire(s)

Rudy

Compex reste une valeur sûre :) POUR FAIRE SON ANALYSE MORPHO-ANATOMIQUE - https://goo.gl/3vTGLb

Ben

Bonjour, j’hésite entre un globus active 700 et un compex sp4 ou un compex fit 5.0 Tout en sachant qu’une fissure du cartilage et une neuropathie m’empêche de faire du sport et surtout de la musculation Merci.

Joseph

Je nai pas pensé a lui demander jetais sous le choc de l’opération, je le vois lundi mais Sinon mon pec reprend une forme normale au fur et a mesure que je travaille mes pecs donc cest bon signe ! Merci pour le lien je vais voir ça.

Rudy Coia

Aucune idée ! Qu’en as-dit ton médecin ? Pour mieux développer ses pectoraux - https://goo.gl/xsU2yE

Joseph

Salut rudy, Jai commencé la muscualtion il y a 6 mois, seulement j’avais un kyste (boule graisseuse dure begnine) entre le bas des pecs. En se developpant, un des pecs s’est legerement deformé car la “boule” le bloquait. Je me suis fait retiré cette boule par un dermato et je me demande si le pec va reprendre sa forme initiale au fur et a mesure que je continue a le developper ? Penses tu que je puisse Utiliser un electrostulateur sur cette partie pour le stimuler et reprendre sa forme ? Je pense que le temps va faire les choses car ce n’est pas genetique mais le muscle qui a ete bloqué dans sa course mais ça me chiffone tellement que je cherche un avis dexpert lol. Merci rudy

contente

Bonjour a tous ces mals en colère ^^ Pour info… Donc je devais acheter un appareil il y a 8 mois et en lisant l’article ca ma découragé. Entre deux mon mari cest peté la cheville et a été au kiné. Il ma parlé de leur electro car il avait apres 2mois de repos perdu plus de 3cm de tour de jambes a environ une main au dessus du genoux. De la jai osé il y a donc 5 mois et demi acheté un truc electro pro de sport elec a puissance max de 300. Jai eu l’impression daccoucher une quatrième a fois a chaque jour pratiqué mais je ne dois pas vous mentir pour moi ca a marché. J’avais une taille a 9 mois de ma fausse couche de 52 en pantalon et de une main en dessous de la poitrine au nombril ( les fameux gants de toilette de vos femmes^^) Et aujourd’hui je suis a une taille 44 en pantalon et ma poitrine on dirait une refaite sur ces hauteurs. Jai aussi constaté que mon dos je me tiens plus droit Que mon calme nerveux est plus important Que quand sa me decharge les fesses je pourrai tuer un être humain mdr mais j’avoue que pour des gens qui ne font pas de sport comme moi cause dune carrière un mari et 3 enfants ca ma franchement bien dépanner je chambre mon mari que je ne suis plus vieille mais ” bonne” Ah et une dernière chose importante : Depuis la premiere utilisation je mange deux fois plus que avant : Matin cereale lait pomme Midi : Viande pates salade yaourt (idem le soir) Et un quatre heure que si jen ai vraimentle besoin ou l’envie (un croissant une compote un verre de lait) En conclusion je pense que l’article nest pas infondés comme les témoignages qui rebondit dessus car il y a une chose que les deux parties ont occultés et qui est la base cest que cest a la base MÉDICALE - pour personne en mobilité. Réduite ou muscle inutilisé. Donc si un coureur mets ses electrodes sur ces jambes il courira pas plus vite mais juste plus fermement et il aura moins de cellulite tous simplement…donc cet outil est un outil de santé avant tous et enfin d esthétique.la ou l’article est fondé il nen est pas un outil de prise naturel et réel. Car il en est deja Nerveux et travaillent juste sur ses fibres. Mais moi jai bien fondu je mange double et merci a mon mari qui cest peter la cheville cest grâce a lui MDR

Rudy Coia

Oui, tout à fait :) En plaçant correctement les électrodes, tu peux cibler le muscle que tu veux. Programmes / Formations Super sur http://www.rudycoia.com/boutique

Allan

Salut rudy, est-il possible de cibler un faisceau musclaire tel que la longue portion du biceps ou si non de cibler unquement le biceps brachial car je sens toujours le brachial antérieur qui se contracte enormement durant mes séance éléctrostimulation. Merci

Matthias

Merci pour cet article, c’est très intéressant et ça aide pas mal de membre! mumuss saidani,,Tu peux trouver un appareil musculation électrique sur le site http://www.sportifull.com/  au cas où ça t’aide!!

Fabien83

Bonjour J’ai passé il y a quelques années un brevet d’état sportif englobant entre autres l’aspect de la préparation physique. L’électro-stimulation y a été étudiée. Le gain le plus important se fait dans la récupération musculaire post entrainement avec un programme de récupération spécifique (élimination des toxines, de l’acide lactique….) Concernant le gain de force et l’hypertrophie musculaire (prise de masse) le gain est quasi nul. Pourquoi ? La réponse est simple. Lorsqu’on travaille en électrostimulation, on défini un angle musculaire de travail, en général l’articulation est en extension. Les fibres musculaires travaillant uniquement par rapport à cette unique positionnement du muscle, ce dernier ne progresse qu’à cette angulation spécifique, c’est à dire en extension. Pour que l’électrostimulation soit réellement efficace dans la prise de masse et la force, il faudrait “électrostimuler” le muscle dans tous ses angles de travail, comme lors d’une séance classique de musculation. Ce n’est pas impossible à faire mais c’est très long. J’espère que ma modeste contribution à ce post vous aura apporté quelques réponses. Fabien.

Rudy Coia

Ca va dépendre de l’épaisseur de ta masse pectorale mais ce n’est pas très safe, c’est sur ! :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Kevin

Bonjour, Merci pour cette article, mais il y a une petite phrase qui m’a beaucoup inquiété en le lisant : “Petit bémol sur l’utilisation de l’électro-stimulation sur les pectoraux. Si vous avez du mal avec les pectoraux, ne mettez pas le courant très fort, ne cherchez pas à potentier, le cœur n’est pas loin !”. Ayant un problème à l’épaule depuis moins d’un an, je me suis mis à l’électro-stimulation uniquement sur les pectoraux pour les garder en forme car j’ai mal dans les mouvements de pousser. J’ai un Globus et j’effectue les exercices de tonification, d’affinement et de prise de masse, ce qui m’a permit de garder l’état de mes pectoraux tout au long de ma blessure. Pour ces exercices je monte à plus de 70mAh, est-ce dangereux pour mon cœur vous croyez ? (C’est très difficile d’éviter les électrodes sur le cœur car il fait pratiquement tout mon pectoral gauche.) Merci

Lol

Oui c’est vrai. Les merdes elles memes disent ça de l’électro.

Rmi

je comfime electro stimulation de la merde .....

Arnold

L’ESM est le seul et unique moyen de simuler un travail musculaire très lourd sans les risques articulaires et tendineux. Quand je lis Quentin, jme dis qu’il y a ceux qui parlent d’E.S.M (électrostimulation) en pensant à télé-achat. Heureusement il y’a ceux qui pensent à l’E.S.M en pensant aux appareils qu’utilisent certains clubs de football certains les kiné. Entre les deux, il y a plus qu’un monde. En général ceux qui savent quels appareils acheter et ceux qui savent parfaitement les utiliser tirent des bénéfices tellement grands qu’ils gardent le secret pour eux. Si vous pensez qu’une marque aussi sérieuse que Compex vend des appareils entre 300€ jusqu’à 1000€ et que leur intéret est minime… Alors regardez télé-achat et achetez leur produits.

quentin

déjà l’intérêt de la chose semble minime, il faut bien le comprendre. après si tu veux claquer ton argent dans ce machin il y a un truc qui s’appelle moteur de recherche tu trouves facilement tout ce que tu veux AVEC CA!

mumuss saidani

j aimerai acheter un appareil de musculation electrique mais JE NE sais pas ou l acheter

Durite Coa

Ouuuffff ça fait mal…

thomasdu31

Ben Rudy Coia tout ce que je vois avec ces commentaires c’est que les utilisateurs ne dont pas d’accord avec toi et que l’ESM marche…  c’est surement moins efficace que ton coaching mais cest un investissement a long terme et au final les résultats sont les mêmes… Soyons réalistes ton coaching ne nous transformera jamais en bodybuilder aussi barack que toi (je suis un peu jaloux mais septique, est ce vraiment naturel? Je soupçonne les stéroïdes… ) et on cherche juste quelques abdos que compex peut nous apporter. De plus je me suis un peu renseigner sur toi, bon sur internet hein il ya peut être plus fiable, mais il semble que tes anciens clients ne te recommande pas…

Rudy

Ce qu’il ne faut pas lire ! :)) Pas mal ! :D Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

thomasdu31

N’importe quoi… en meme temps vous vous attendiez a quoi? Ce type est un coach sportif, donc il veut pas que des machines plis efficaces et plus pratiques que ses conseils viennent l’empêcher de se remplir les poches… la vérité c’est qu’avec un bon appareil de type compex (certe c’est cher mais a peine plus que les conseils bidons de votre soi disant expert…) les résultats sont juste incroyable SI ON COMPLÈTE AVEC UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE !!  Avec un peu de footing 2 fois par semaines histoire de pas s’engraisser (cet appareil ne permet pas de perdre la graisse) + du compex 4 fois par semaines j’ai maintenant des abdos et des bras en 5 mois d’utilisation et je n’ai pas changé mes électrodes (bon forcément je suis pas un bodybuilder non plus hein, mais je suis fier d’exiber mon corps a la plage maintenant. Il n’a pas mentit par contre ça fait mal… mais de là a se mettre un truc dans la bouche pour pas se peter les dents? C’est ce qu’on faisait pendant la guerre pendant les amputations sans anesthésie soyez sérieux ! Ça picote, si vous le mettez a fond vous sentez un peu comme si de l’eau a 40 degrés coulait sur vous : pas tres agréable mais on s’habitue vite et les résultats sont tels qu’on veut y retourner !

coucou

Si si tu peux gagner en volume si ta déja une bonne base, a l’époque ( plus de 10 ans) ou malheueusement il me manquait de temp pour travailler certain muscle et surtout forcer sur mes point faible, j’ai gagné en mollet, délto externe et triceps en 6 mois a peine, faux tester et surtout ne pas avoir peur de souffrir et vous verrez bien…..

Marvin Bolmok

“Oubliez les dessins compliqués des fabricants. Chaque fil comprend un + et un -, c’est un circuit électrique tout bêtement comme vous l’avez vu à l’école en physique.” Non mais qu’est ce que c’est que ces c***neries…

Marvin Bolmok

Ce qui est effarant c’est de tester des appareils aussi sophistiqués à l’échelle de son staff et à la manière d’un macaque et d’essayer de présenter ça comme une expérience scientifique en utilisant un vocabulaire associé.. Et moi en tant que scientifique je déteste voir ça. Aucun protocole, aucune info sur l’âge des sujets testés (si il y’a bien sur), aucune info sur leur entrainement volontaire (course? bodybuilding?..) Donc l’article n’a pas de valeur. Ps: En 3 mois j’ai explosé mon tour de cuisse avec des entrainements biquotidiens: Entrainement volontaire le matin (soulevé de terre, fentes, squat) et avec en complément une séance d’ESM fin d’après midi sur quadriceps (programme bodybuilding)..

j7z

Bonjour, Il y a des critères importants à savoir lorsque l’on souhaite choisir une électro stimulateur : http://www.commentmieuxchoisir.fr/Comment-choisir-un-electrostimulateur.asp

Rudy

Ce qui est assez effarant je trouve, c’est le manque d’humilité et de pratique de l’électro de ceux qui viennent critiquer l’article. L’électro avait le vent en poupe il y a plus de 10 ans. Désormais, on a bien vu en pratique que cela n’apportait pas grand chose surtout d’un point de vue force et prise de muscle. Quant à la récup, cela dépend véritablement des gens puisque sur près d’une dizaine d’athlètes avec qui j’ai testé, il n’y a pas un seul retour positif mais plutôt une fatigue musculaire accrue. Cet article est pour rappeler cela et lutter contre les idées préconçues que l’on véhicule dessus et que les critiqueurs continuent d’entretenir.

Marvin Bolmok

Article qui se mord la queue jusqu’aux testicules puisqu’il est écrit que l’ESM (ElectroStiMulation) ne permet pas de gains de force ni d’hypertrophie MAIS améliore la récup… Cependant quand on améliore la récup on améliore ses gains ... Hahaha !!! Heureusement des gens comme Rudy Coia et son pseudo staff sont la pour nous rappeler que pour se revendiquer “Coach Sportif” un simple brevet d’état suffit. Des mecs qui prennent la grosse tete, plein d’égo et d’idées préconçues qui entretiennent le cliché du pratiquant de musculation écervelé... “OUEUH LA FONTE Y’EUH QUE CA QUI FONCTIONNE” je vois bien le personnage. “L’ELECTRO C’EUH NUL EUHH” ...  Sauf que dans cet article on parle pas de l’impact articulaire du travail de force par exemple… L’ESM permet d’infliger aux muscles de très grandes charges de travail avec un minimum de contraintes articulaires et pour les quadriceps et ischio jambiers c’est presque magique (gros muscles en général).. Après si on suit pas scrupuleusement la notice c’est pas la peine. Quand je lis cet article on dirait un mec qui est entrain de critiquer Ferrari alors qu’il vient de faire du 4*4 avec.. forcément ça marche mal dans la boue. Essaie sur piste tu verras.. Pour l’ESM, un muscle c’est pas un circuit électrique. Hé non, quand on met le doigt dans une prise de courant on a pas le doigt plus musclé. Ca se saurait sinon. Et “Rudy Coia” quand tu places mal tes électrodes c’est les os et les tendons que t’essayes de muscler ... Et forcément muscler un os, ça marche pas..

Loïc Masson

Je tombe dessus par hasard, cette article est complètement subjectif, un vrai condensé d’idioties et de mauvaises pratiques ! Vous auriez mieux fait de consulter un kinésithérapeute avant de jouer à l’apprenti sorcier… Aucune mise en garde, conseils… Ridicule.

Adri75

Si vous utilisez des appareils d’électrostimulation type Compex, le placement des électrodes est très important www.topnote.fr/articles/electrodes-stimulation-electrostimulation-placement-precis.php

Rudy

Confortable ! :D J’aime bien ce mot quand on le met à pleine puissance ! :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Aurel Nice

En lisant cet article On voit des erreurs évidentes d’utilisation ... L’électro reste confortable sur un muscle échauffé, entrainé et habitué surtout si les électrodes sont biens placée et en bon état

loulou gers

totalement faut votre article , des teste et preuve scientifique prouve tous le contraire !!

Yann

Mouais… pas très pro les réponses de “Superphysique”..

Hadrien

90% de ce que dit “Friedrich” est vrai en fait…

Rudy Coia

Bon écoute, on va faire simple puisque tu contredis des dizaines d’expériences dont je fais la conclusion dans cet article :) Tu fais tes max, tu fais ton électro et tu reviens nous voir après :) La théorie est belle mais la pratique c’est mieux. Et si c’est pour raconter n’importe quoi, d’autres sites t’accueilleront avec plaisir.

Friedrich

N’essayez pas de chipoter car la science contredit votre article. Vous avez beau avoir des cm de tour de biceps, la science est plus forte que vous… Etant donné qu’en 1988 les techniques d’entrainements n’étaient pas aussi poussées qu’aujourd’hui, les athlètes étaient globalement moins performants que maintenant, le groupe quadriceps étant assez gros, la marge de progression ne me surprend pas. Si ça avait été 50% de force sur Usaïn Bolt j’aurai été sceptique. Quoi qu’il en soit l’électro donne des gains non négligeables en force et en hypertrophie et il est écrit le contraire dans vôtre article.

Rudy Coia

Est ce que tu penses sérieusement que sur des athlètes entrainés, on note un gain de 50% de force ? :D C’est la que ca ne tient pas la route :)

Friedrich

Et puis j’oubliai. Dans mon post précédent on parle de “mesures au Biodex”:Le Biodex est une machine permet une évaluation de la puissance musculaire, l’évaluation ou le « testing » musculaire. C’est un appareil de mesure adapté à l’évaluation de la puissance musculaire des membres inférieurs et des membres supérieurs, le « Biodex » permet une analyse comparative côté sain/côté lésé et une analyse comparative agonistes/antagonistes. La fiabilité des mesures sur « Biodex » en fait un outil d’expertise médicale.

Friedrich

On va parler plus précisément de Force maximale : c’est la plus grande force qu’un muscle peut développer d’une manière volontaire. On va l’associer à charge une charge maximale soulevable sur une seule répétition. Si vous donnez tout ce que vous avez sur un squat (mon exo préféré) sur une répétition et que vous soulevez 200kg, on va évaluer vôtre “force” à 200kg au squat. Si on ajoute 50% à 200kg ça fait 300kg. Voila ce qu’on appelle un gain de force de 50%. Moi j’ai rien de particulier contre vous, mais cet article ne tient pas la route selon moi.. Et c’est dommage parce que sur le reste du site et y’a beaucoup de bonnes choses… Bref vous ne parlez pas de “point moteur musculaire” alors que c’est l’unique endroit (et aucun autre) où placer les électrodes (+) afin d’espérer obtenir les meilleurs résultats en élèctrostimuation quelque soit la machine…

Rudy Coia

Tu sais ce que c’est qu’un gain de 50% de force ? :D

Friedrich

Quelques cas concrets : - Chez les coureurs de vitesse : (Ratton, Cometti 1988) : « Sur le quadriceps, les progrès en force, mesurés au Biodex (Ratton, Cometti), ont été de 52% pour le groupe stimulé. Le groupe témoin ne travaillant pas en électrostimulation ne progressa que de 14% ». - Chez les lutteurs : « La stimulation du biceps brachial (Gillet, Cometti 1990) sur la même période (3 semaines à raison de 3 fois 10 mn par semaine) a montré une gain de force de 14% chez les athlètes se stimulant en moyenne à 60 % de leur force maximale ». - Chez les boxeurs : « La stimulation du triceps brachial (Champion, Pousson 1991) s’est traduit par un gain de force de 18,5 % de la force maximale avec un Compex. Les athlètes se stimulant en moyenne à 60 % de leur force maximale ». - Chez des étudiants en éducation physique : « Il s’agissait cette fois de stimuler le triceps sural (Martin, Cometti), les progrès en force ont été de 31,2 % avec un stimulateur de type Compex et des contraction de 63% ». - En aviron (Burthier, Cometti 1991) : « Le groupe expérimental a ajouté 8 séances de stimulation sur 3 semaines par rapport au groupe témoin. Les résultats au BIODEX ont montré des progrès en force sur toutes les vitesses mais avec une différence significative (P<0,05) seulement pour les vitesses de 180° et 240° par seconde». - Chez les nageurs : « Stimulation du grand dorsal : sur 6 nageurs de niveau moyen a donné des résultats positifs (Pediot, Cometti, 1991). Les tests de force ont été réalisés sur le mouvement flexion extension de l’épaule. Le groupe stimulé a progressé de 43% en force excentrique 15% en force isométrique, 10% en force concentrique (180°/s) ». « Les tests de natation proposés ont été : un 25 m crawl bras seuls, un 25 m nage complète, un 50 m nage complète. Les gains du groupe stimulé ont été de 0,19s, 0,19s et 0,38s respectivement pour les trois tests ». Le blabla c’est vous qui le faites. Soyez solides en arguments quand vous contredisez des études scientifiques.

Rudy

Ca veut dire quoi 25 % ? 30 % ? On veut des chiffres, pas du blabla. Du concret, c’est ce que je te donne dans l’article : - Gain de muscle : Pas un cm de pris - Gain de force : Pas un kg de pris sur les barres - Potentiation : Rien gagné - Capillarisation : Ca ne se mesure pas donc c’est du vent. Merci d’apporter des arguments solides ou d’arrêter la conversation. SuperPhysique a pour but d’apporter des réponses concrètes aux questions que les gens se posent, pas d’apporter des conclusions hâtives basés sur des ressentis.

Friedrich

Sur quadriceps et ischio-jambiers: Une progression de l’ordre de 20% en force explosive. Augmentation de force pure de l’ordre de 30% avec peu d’hypertrophie musculaire (un autre programme vise cet effet). Augmentation de la capillarisation: pas de chiffres mais sensation de fatigue musculaire nettement repoussée. Comptez 7 mois minimum avec 3 séances électro et 2 seances d’entrainement volontaire par semaine. Programme hypertrophie: sur les mollets, malgré 8 ans d’entrainement barre-haltere-machine, 4 jours de courbatures dès le lendemain de la 1ere séance en étant à 1/25ieme des capacités de la machine (niveau 1/5, énèrgie 200/999) Très bons résultats hypertrophiques dans les mois suivant. Pour que l’électro soit efficace il faut réunir TOUTES les conditions suivantes: élèctrodes en parfait état (conserver au frigidaire), peau en parfait état, électrodes parfaitement placées (localisation au stylet compex puis marquage crayon dermographique) et avoir un indice de graisse corporelle faible. Le matériel de pointe s’utilise pas à la va-vite et dans les meilleures conditions. Vous avez déja conduit une Porsche dans la boue? Ben sur piste c’est pas pareil… Compex (jamais utilisé autre chose) fabrique des appareils hors du commun, on peut même traiter des torticolis ...je vous conseille vivement de rééssayer ces appareils en réunissant TOUTES les conditions que j’ai énuméré plus haut. N’associez pas vos muscles à des appareils électriques qu’on met sous tension avec du courant comme décrit dans votre article.

Rudy

Tu mélanges ce que je dis. Je parlais de l’électro-stimulation en tant que méthode de potentiation qui ne marche que sur les athlètes confirmés qui ont plus de fibres “rapides” que les débutants. De plus, je te dis que l’on peut prendre un semblant de force et de muscle si l’on débute et que l’on utilise ces appareils. Puisque tu sembles affirmer que cela marche pour toi, peux tu donner des chiffres de progression grâce à l’électro-stimulation ? Je veux bien que cela marche sur certains pour la récupération mais cela s’arrête malheureusement la. http://www.rudycoia.com

Friedrich

Au paragraphe 3.5 vous dites: ““La réalité, c’est que ça ne prête qu’aux athlètes confirmés.””                                                                                                  —En conclusion au paragraphe 7 vous dites:“si vous débutez, inutile de perdre du temps avec!”                                                                                                POURTANT en réponse à mon post vous écrivez “Après il est possible que si tu débutes, cela te fasse prendre un peu muscle et de force”.                                                            Il y a contradiction vous trouvez pas ?              Bref…passons.                                                                                                  Pour ce qui est des dernières adaptations Compex “qui servent strictement à rien” sachez que le stylet qui indique au milimetre près le placement des électrodes “+” est utile. En effet il suffit d’ une erreur de 1 centimètre sur leur placement pour qu’une grande partie de l’énèrgie parte dans vos tendons et articulations (fourmillement, mauvaise contractions musculaires) au lieu d’aller dans les muscles…                                                                            En tant qu’ancien kickboxeur je ne peux pas me permettre de dire que l’électro remplace l’entrainement barre-haltère. Par contre c’est très efficace .. mais à condition d’être bien utilisé. Paragraphe 5: “Oubliez les dessins compliqués des fabricants. Chaque fil comprend un + et un -, c’est un circuit électrique tout bêtement comme vous l’avez vu à l’école en physique”. Avec ce raisonnement, il est clairement impossible de tirer des résultats de l’électro…    et au prix où se vendent ces appareils (mon Mi Sport coute 899eur) il est clair que si c’était des appareils inefficaces,.. ça se saurait…

Rudy Coia

Je ne sais pas quel est ton niveau mais nous avons été une dizaine d’une niveau de la Team a testé l’electrostimulation et les résultats qui en ressortent sont ceux que je résumé dans l’article :) Après il est possible que si tu débutes, cela te fasse prendre un peu muscle et de force, mais cela n’est rien en comparaison d’un entrainement avec barre et haltère. Quant aux adaptions des derniers compex dont tu parles, elles ne servent strictement à rien dans le cadre d’une prise de force ou de muscle. http://www.rudycoia.com

Friedrich

De mon point de vue, cet article réduit l’élèctrostimulation à un outil inefficace consistant à se brancher sur 2 poles +et- et à prévenir EDF pour “mettre l’énèrgie à fond” alors que ces machines sont ultra complexes. ASPECT TRES IMPORTANT: MEME UTILISES A PLEINE ENERGIE CES APPAREILS NE FORCENT PAS SUR TENDONS, ARTICULATIONS ET LIGAMENTS. Ou du moins pas autant que le travail volontaire… Cet aspect n’est même pas traité ici alors que c’est un aspect non-négligeable pour tout ceux qui travaillent avec de lourdes charges… Je suis utilisateur Compex (Energy & Mi Sport) depuis 8 ans et la variété des programmes et les bénéfices qu’on peut en tirer sont impressionnants. “Résultats inexistants sur l’hypertrophie”: appareil mal utilisé alors ? Les dernieres générations de Compex scannent vôtre groupe musculaire pour adapter automatiquement l’énèrgie à envoyer (en fonction de la taille du groupe musculaire notamment), vous suggerent l’énèrgie optimale à utiliser en fonction de l’état de fatigue du muscle etc… POUR CE QUI EST DE LA DOULEUR: si vos électrodes sont en bon état (tout comme votre peau) et qu’elles sont bien placées, vous obtiendrez une contraction très pure avec pour unique douleur celle de la contraction musculaire. La derniere génération est équipée d’un stylet qui indique au millimètre près le placement… ASTUCE: pour monter plus haut en énèrgie, essayer une séance “d’endorphinique” avant une séance de “force” ou “musculation”, vous verrez si c’est inefficace… Pour conclure, l’article réduit l’élèctrostimulation à des appareils de rééducation sans grand intérêt… Effectivement beaucoup de Kiné l’utilisent, sauf que dans la pratique de nombreux clubs de sport aussi achetent Compex, notamment des club de foot.. quand on sait combien coute un joueur…c’est pas que pour de la rééduc…

Yannick

Pas de réponse…? Je demandais ça avant tout car un compex reste très cher, même d’occasion. Donc si un modèle, pas bas de gamme mais milieu de gamme style sport eclec, pouvait convenir juste pour l’apprentissage moteur, ça m’intéresserait de savoir comment l’utiliser (fréquence) s’il n’y a pas de programme hypertrophie (contraction tétanique). Merci, @+

Yannick

Ah j’oubliais aussi, combien de temps l’utiliser lors de chaque utilisation (apprentissage moteur toujours) en gros selon toi? Merci :)

Yannick

Salut Rudy! Article intéressant sur un sujet qui m’était quasiment totalement inconnu donc merci. Donc si je comprends bien, pour l’apprentissage moteur principalement (delto latéraux dans mon cas) et pour la récup’ éventuellement, un appareil basique, sport elec par exemple, conviendrait amplement? Je me pose cependant une question : si on n’a pas de programme style “hypertrophie” dont tu parles à la fin, quelle fréquence doit-on choisir? (intensité 10/15mA) Merci d’avance.

alexandre21

j’ai en possession le compex energie et j’avoue qu’avec un bon programme pour les cuisses, j’ai amélioré mon shoot et mon sprint mai je suis d’accord que pour le reste c’est pas évidant et c’est vraiment chiant avec tous ces cables et attendre 30 minutes, c’est long en temps

Rudy Coia

Ca doit pouvoir aider, oui :) http://www.rudycoia.com

guiome

Rowing excuse moi

guiome

Salut j’ai des problème avec mes romboïde i manque énormément de tonus jore voulu savoir si je pouvais leur donne du tonus avec lelectrostimulation car quand je fait du fixing ou quoi ba i ne travaille presque pas merci

Rudy Coia

Si, tu as le compex 2 à l’époque qui montait à 200 HZ. Mais bon le problème, comme avec tous les électrostimulateurs, c’est que tu ne peux pas régler les HZ et les mA, pas comme tu le voudrais quoi. :) http://www.rudycoia.com

zeus

Le globus est moin puissant que les compex il ne monte qu’a 100 MA, les compex monte a 150 MA. Mais c’est deja largement assez pour bien travailler. Rudy confirmera, mais j’ai lu que l’idéal serait d’en avoire un qui monte a 200 MA, mais je crois que sa n’existe pas en tout les cas j’ai chercher mais pas encore trouver !

hadesjack

je viens de voir le prix du produis et du coup la question m’intéresse bien aussi.

Kratos

Bonjour, en ce qui concerne le produit, je voudrais savoir si le Globus My Stim 4 est un bon produit pour 200€? C’est pour l’apprentissage moteur surtout. Merci de vos réponses.

zeus

Il existe un compex wireless que tu peu activer a distance sans les fils, tu peu donc le transporter en salle. Il vaut 1250 euros mais sa vaut le cout de tester.

brice

Il existe un stylet que tu branches au Compex pour déterminer le point moteur et donc le meilleur endroit pour poser l’electrode rouge. Sinon, le Mi-Fitness est vraiment un modèle que je conseille ; je l’utilise beaucoup en programme de récupération active.

hadesjack

c’est un superbe article mais on à pas tous les moyens de metre 700 voir même 1000€ dans un combex pour avoir de faible gain. malheureusement car même si c’est faible c’est toujours un +.

Rudy

Au moins tout le jours :) J’en ai pas parlé dans l’article mais le point moteur, c’est à dire l’endroit ou le muscle est “innervé” bouge sans arrêt, c’est donc ca qui doit fait que tu ressens plus ou moins la contraction. En général, le point moteur est proche de l’endroit ou le muscle est le plus gros. Je ferais peut être un article la dessus avec le placement des électrodes mais vu le faible succès de cet article, pas sur :D http://www.rudycoia.com

Gringalet

Pour l’apprentissage moteur : doit on toujours rester à la même intensité? Car au bout d’un moment, le muscle s’habitue et j’ai l’impression que la contraction ne se fait plus (je l’utilise sur les pectoraux). Aussi, je voulais savoir quand tu dis le plus souvent possible, aurais tu une fréquence à nous conseiller? 2 fois par jours? Tous les jours? Merci d’avance.

Summer69guy

J’ai Acheté le mien 700$ . Étant du même avis que Rudy je l’ai vendu a perte A 350 $ 2 mois plus tard

lefebvre

Houlà un gros merci pour cette article. Je penses que c’est une question que tout le monde c’est posé un moment ou un autre.

Rudy Coia

Faut au moins un Compex ou Cefar :) http://www.rudycoia.com

master

Le plus important! .................... LE PRIX ??

Olivier H

Bonjour, Petit complément d’information : certains entraineurs l’utilisent également pendant le travail musculaire sur des phases concentriques ou statiques afin d’augmenter la charge de travail. Il convient de trouver le bon programme pour les appareils portatifs mais ceux des professions de santés (plus imposants certes) permettent un réglage plus fin et plus adaptés au travail de l’athlète. Personnellement je n’ai remarqué d’amélioration que lors des fin de séries ou l’influx électrique envoyé permet de faire reculer le seuil de fatigue programmé par le cerveau.

Nathan Lo

Pour de l’apprentissage moteur et récupération un électro-stimulateur pas trop cher qu’on peut trouver en magasin de sport c’est bon? parce que Compex, même les 1er Prix ça reste assez cher et mettre plus de 100e là dedans ça fait mal au porte monnaie :(

moran56

Désolé, pour l’oublie de ponctuation .

morgan56

en dehors des abdos,tres peu de resultats pour pas mal de douleur long et fastidieux à bien mettre le prix ne vaux pas les resultats en dehors de la réeducation superbe article

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
//www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour prendre de la masse

SuperPhysique vous conseille

Génétique et musculation : toute la vérité - Partie 1

Les mythes des morphotypes et de la grosseur des os. La longueur des muscles. La morphologie osseuse. Les petits sont-ils avantagés ?
par Rudy

Génétique et musculation : toute la vérité - Partie 1

Génétique et musculation : toute la vérité - Partie 2

Points forts et poins faibles. Le métabolisme. La force. La résistance à la blessure. La volonté.
par Rudy

Génétique et musculation : toute la vérité - Partie 2

Musculation : mythes et vérité sur l'entraînement en prise de masse

Quels exercices ? Quels temps de repos ? Combien de répétitions ?
par Rudy

Musculation : mythes et vérité sur l'entraînement en prise de masse

FAQ musculation pour le débutant : débuter en musculation

Tout ce qu'il faut savoir pour débuter rapidement en musculation : les réponses aux questions les plus fréquentes du débutant.
par Fabrice

FAQ musculation pour le débutant : débuter en musculation

MATERIEL DE MUSCULATION


Powertec

SuperPhysique Nutrition


vitargo vertical (du 18/08 au 24/08)

A PROPOS DE NOUS

SuperPhysique est une communauté de passionnés de musculation et préparation physique sans dopage.

SuperPhysique est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

© 2009-2017 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création