TOUTES NOS RÉDUCTIONS sur Facebook
Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia
A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Accueil » Articles » Interviews » Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia




Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 40 000 colis à plus de 14 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Présentation

À 14 ans, Rudy voulait devenir culturiste et champion de développé couché. À l’époque, avec son 1m78, ses 54 kg et un développé couché à 50 kg, son entourage s’en amusait. Quelques années plus tard, sans dopage, il affiche 90 kg sec sur la balance et devient Champion de France Junior de développé couché. Aujourd’hui, il vit de sa passion et se rapproche petit à petit de ses aspirations. Félicitations Rudy, continue à croire en toi !

2001 - 14 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2002 - 15 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2003 - 16 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2004 - 17 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2006 - 19 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2007 - 20 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

2008 - 21 ans

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia        Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

À 13 ans, je touchais mes premiers haltères, enfin, je faisais “joujou” ! Mais un peu à la Dorian Yates, avant de démarrer, je lisais déjà des livres de musculation. Je me souviens puisque je l’ai encore, mon premier numéro était un Muscle & Fitness : de 1999 avec les résultats du Mr Olympia. Cela veut dire qu’à 12 ans, j’avais déjà ça dans la tête ! Quelques numéros après, j’ai eu une planche d’exercices pour les abdominaux illustrée par Mike O’Hearn, et là, ça y allait les abdominaux après l’école, au moins trente minutes facile, en plus des pompes et autres !

J’ai toujours fait des sports individuels : j’ai fait du karaté, du tennis, du tennis de table, de l’athlétisme… Jamais de sport d’équipe, en fait, je n’aime pas que ma réussite dépende des autres. En musculation, tu ne dois tout qu’à toi. Tu progresses, c’est parce que tu t’es donné ; tu stagnes, c’est de ta faute aussi. Alors que si tu fais un sport d’équipe, il suffit qu’une personne “merde”, et tu perds. Et ça, je ne peux pas le supporter, enfin à moins de faire ça pour s’amuser, sans avoir l’objectif d’être le meilleur qui soit.

Tes entraînements

Au début, j’ai démarré avec un livre, je me souviens, c’était Musculation : 50 exercices et programmes poids et haltères. C’était un programme tout simple, mais tout était mâché, la progression, les exercices, tout était indiqué et cela suffisait largement pour débuter. C’était une sorte de fullbody sauf que je ne faisais pas les cuisses comme je faisais de l’athlétisme à côté, avec trois séances par semaine.

Après, je suis arrivé sur les forums de Smart Weight Training. Je suis tombé sur un intervenant, Forceathlé qui donnait des programmes d’entraînement pour le développé couché, pour progresser “à fond” dessus. Alors, je m’y suis mis, “à fond” sur le couché ! Fini le fullbody, place à la routine divisée ! Enfin, j’étais “à fond” sur le développé couché, et ça montait vraiment vite, je faisais le reste du corps aussi mais j’étais moins motivé. Le couché, ça progressait tellement, et puis les pectoraux grossissaient “à fond” !

Pendant deux ans, je me suis entraîné chez moi, en fait, jusqu’à passer 100 kg au développé couché. Je n’avais même pas seize ans, et j’étais en vacances à l’étranger dans un hôtel club, et paf 2@100 kg ! Chez moi, je m’entraînais sur une barre toute rigide, et là, je découvrais une barre olympique, et cela a tout changé en terme de performance !

De retour de vacances, alors, je me suis trouvé une salle. Coup de chance, à cinq minutes de chez moi, il y en avait une ! J’en ai aussi profité pour m’inscrire aux compétitions de développé couché car j’avais vu les barèmes sur Internet et que j’avais le niveau. Donc, encore “à fond” sur le couché et le reste plutôt cool. S’il y avait des jours où j’étais motivé pour l’entraînement, c’était les jours des pectoraux ! Donc, cela donnait : deux fois par semaine les pectoraux et le reste une fois sans me “dépouiller”.

L’année suivante, je me suis mis à la force athlétique, c’est-à-dire squat, développé couché et soulevé de terre. Là, ça commençait à forcer un peu plus partout : il n’y avait plus de séances faciles, il fallait que ça monte partout.

Cela a été le début des “emmerdes”, enfin des premières blessures. Sur les forums, on rigole quand on dit que la force athlétique accélère la mort. Bon, ça ne va pas jusque là, mais il faut vivre le “truc” pour savoir. Quand tu es “à fond” dedans, il faut que ça monte, et encore plus si tu es proche d’une compétition. Tu n’as pas le droit de “foirer” ta séance, ça doit absolument monter, alors forcément la technique se dégrade un peu, et sur ces exercices-là, ça ne pardonne pas.

Pendant cette période, je me suis donc “bousiller” un ménisque (externe, à gauche), légèrement déchiré un grand pectoral et j’ai attrapé un syndrôme rotulien aux deux genoux. Là, ça m’a calmé pour la force athlétique ! Surtout qu’en plus, j’attrapais quelques douleurs au dos avec le soulevé de terre. On peut dire ce que l’on veut, il arrive un moment où on triche forcément sur la technique pour que ça monte, et c’est là qu’on paie le prix ! Certains vont même à dire que la force athlétique renforce le dos, les genoux… C’est vrai, mais à condition de ne jamais forcer, de s’entraîner en touriste !

Au bout de deux ans de force athlétique, je me suis mis au bodybuilding, enfin, sans objectif de compétition au début. Je m’entraînais pour prendre du muscle, je le faisais déjà quand je faisais de la force athlétique mais jamais sur tous les muscles, disons que j’hésitais toujours entre force athlétique et bodybuilding. Finalement, les blessures ont fait que mon destin s’est scellé. De toute façon, je n’étais pas fait pour la force athlétique, je suis trop grand et trop fragile pour cela.

Quand je me suis au bodybuilding, au niveau de l’entraînement, ça a été un peu n’importe quoi. Tous les exercices possibles, d’innombrables séries enchainées sans récupération, un peu comme les programmes de professionnels IFBB ! Pendant un an, je n’ai pratiquement pas progressé, “que dalle”, nada ! Mais je pense que cela m’a quand même fait du bien de faire tout ce volume, cela m’a donné une sorte de condition physique musculaire.

C’est après ces bêtises que ma progression a vraiment démarré, que j’ai commencé à comprendre comment ça marchait, que l’on était récompensé à la hauteur de ses efforts. Là, j’ai commencé à forcer partout, comme un dingue. Dégressif, super séries, séries à l’échec avec des répétions qui montaient de plus en plus lentement. Et cela progressait partout de séance en séance !

Avec le temps, on apprend à forcer de plus en plus, à mettre de plus en plus d’intensité [musculaire]. Il y a des répétitions que je n’aurais jamais cru possible à mes débuts qui maintenant sont seulement des répétitions de milieu de séries. Mais cela a ses désavantages, puisque je suis encore plus sujet aux blessures.

On peut dire que la force athlétique détruit, mais le bodybuilding, c’est pareil. Au début, je pouvais forcer sur tous les exercices, sur tous les muscles, sans aucun problème. Mais maintenant, c’est terminé, il faut que je fasse des choix. Si je force partout, je m’arrache de partout.

D’ailleurs, c’est comme cela que je me suis légèrement déchiré le biceps il y a quelques mois, ce qui m’a fait “lâcher” pendant six semaines l’entraînement du dos et des biceps. On ne se rend pas compte tant que l’on ne force pas “vraiment” que tous les muscles travaillent à chaque entraînement, et donc que l’on ne peut pas tout faire “à fond”. Je ne peux plus tout faire “à fond” sans risque de finir vite fait à l’hôpital !

Donc, s’il faut retenir quelque chose de mon parcours, jusqu’à présent, c’est qu’à mesure que je progresse, je ne peux plus tout faire “à fond”, je ne peux plus m’entraîner tous les jours “à fond”. Je mets en place des priorités, je sacrifie certains muscles pour mettre l’accent sur d’autres. L’accent est désormais vraiment mis sur la qualité au lieu de la quantité.

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Tes compétitions

Durant ma période “force athlétique”, j’ai fait de nombreuses compétitions. Je me souviens encore de ma première : c’était une compétition de développé couché à Vélizy-Villacoublay (78), et je rencontrais Joseph Ponnier pour la première fois, avec qui j’avais échangé par email quelques semaines auparavant. J’étais encore Cadet, catégorie - 82,5 kg, et j’avais fait 110 kg à la claque au développé couché, une grosse performance puisque si cela avait été le Championnat de France, cela aurait été validé comme Record de France !

Ensuite, l’année suivante, comme je me suis mis aux trois mouvements, j’ai fait les Championnats de France de force athlétique à Armentières (59) où j’ai fait 160 kg au squat, 127,5 kg au développé couché et 185 kg au soulevé de terre. Mais, je n’étais pas trop motivé : je devais avoir un adversaire qui finalement a tiré dans une autre catégorie, ce qui fait que j’ai fait la compétition tout seul. Donc Champion de France, mais un peu par forfait. En même temps, comme les records avaient été remis à zéro avec l’enlèvement du matériel, c’est moi qui avais désormais les records.

Un mois après, à Paimpol (22), Championnat de France de développé couché. Cette fois-ci, on était deux dans ma catégorie, et je valide 130 kg catégorie - 90 kg. On me refuse 132,5 kg pour une claque trop courte, c’était encore la période où on “faisait” sa claque tout seul. Maintenant ce sont les arbitres qui donnent le signal pour remonter la barre.

J’ai fait une dernière compétition de force athlétique pour valider la partie physique de mon BEES (Brevet d’État d’Éducateur Sportif) après toutes mes blessures. Là, je savais qu’il ne fallait pas faire le “con” sous peine de tout m’arracher. En plus, comme j’étais passé Espoir et que c’était pour le BEES, j’avais le droit au matériel, donc combinaison de squat, de développé couché, de soulevé de terre et bandes aux genoux… Ce sont des accessoires qui peuvent faire gagner plus de 100 kg sur le total aux meilleurs. Enfin, cette fois-ci, je tirais catégorie - 100 kg, et après quatre mois d’entraînement en force athlétique, j’ai fait 187,5 kg au squat, seulement 137,5 kg au développé couché car je n’ai pas réussi à me servir du maillot, et 225 kg au soulevé de terre. Là, par contre, j’y suis allé comme un bœuf, dos rond, mais c’est monté, sans douleur. En fait, tant que tu ne te poses pas de questions, tu ne sens rien, tu n’as pas peur, tu n’as pas mal ! Mais dès que tu commences à réfléchir, tu es cuit !

Après, je suis passé aux compétitions de culturisme. Au départ, je ne voulais pas trop faire de compétition. Les “mecs” se dopent pratiquement tous, enfin, je ne veux pas juger, chacun fait ce qu’il veut, mais dans ces conditions, je ne me voyais pas faire de compétitions. Et puis, finalement, en 2006, j’avais fait une sèche, en fait un défi avec un ami à celui qui serait le plus sec, et j’étais vraiment sec. J’avais pratiquement rien mangé pendant un mois, j’étais sur les nerfs, complètement “crevé”.  Cela m’avait motivé pour faire des compétitions l’année suivante en Junior. Je me disais, de toute façon, en Junior, il n’y a pas quinze mille personnes, cela ne devrait pas trop être touché par le dopage. Donc, j’ai cherché un club où les membres faisaient du bodybuilding, et ainsi, j’ai fait toute la saison 2007 à l’AFCPAS (Association Française de Culture Physique Athlétique et Sportive). J’ai décrit toute ma préparation sur Coach Perso, semaine par semaine, avec mes régimes, mes humeurs et mes résultats. Au final, j’ai fini deuxième à la finale France. Cela a été une bonne expérience, mais maintenant, je ne sais pas si je recommencerai, peut-être en dernière année Junior ? Car finalement, tu ne gagnes rien, c’est “juste” pour toi. Alors est-ce que j’ai besoin de faire des compétitions pour être sec ? Je ne pense pas. D’ailleurs le régime est d’autant plus “facile” que tu n’as pas d’impératif de date.

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Ta vision du culturisme professionnel

Pour rester motivé, à mon niveau, je regarde vers le haut. En fait, je ne peux comprendre que l’on regarde vers le bas, bien que j’ai l’impression que la majorité des gens soient comme ça, à se dire qu’il y a toujours pire. Moi, je me dis plutôt qu’il y a toujours mieux, alors j’essaie de m’informer sur ce que font les meilleurs.

En bodybuilding, on a la chance de pouvoir observer les athlètes s’entraîner, manger… On est un peu au courant de tout ce qu’ils font ou presque grâce à leur DVD. C’est un peu là que je puise la motivation, et parfois je trouve des idées d’exercices, de diète. J’aime trouver des choses qui font avancer, c’est comme dans la vie, je ne crois pas qu’il faille rester inactif.

Souvent, les culturistes professionnels font un peu n’importe quoi, des exercices dangereux, ne sont pas vraiment prudents, mais malgré tout ça, il y a toujours un “truc” à prendre, à approfondir, un “truc” qui te fait réfléchir sur ton entraînement. Malgré tout, il ne faut pas copier ce qu’ils font, ne pas oublier que l’on ne joue pas dans la même cour.

Je n’ai pas vraiment de favoris, je suis de près les compétitions et qui les gagne. Mais il y a tellement d’argent en jeu, tellement de sponsors, que celui qui sponsorise le plus décide du vainqueur. Par exemple, Mr Olympia, c’est MuscleTech qui sponsorise, donc on sait à l’avance entre qui et qui cela va se jouer.

Malgré ça, il y a encore des athlètes qui m’inspirent. Quand tu vois un “mec” comme Jay Cutler, qui tient sa diète toute l’année, ou que tu voyais, à l’époque, Kevin Levrone faire son “kéké” devant la caméra, ça m’inspire, ça me motive ! Mais il n’y a pas un athlète, qui pour moi, sort du lot au niveau inspiration chez les culturistes professionnels.

Les principales erreurs des pratiquants

Au niveau de l’entraînement, on peut dire qu’il y a trois grosses erreurs que l’on retrouve dans toutes les salles.

La première, c’est de prendre le programme du copain ou de Flex magazine et de l’appliquer à la lettre, sans réfléchir. Il faut bien comprendre que chacun est unique, et que tu ne peux pas dire à dix personnes différentes, faîtes cet exercice, vous aurez des pectoraux. Peut-être que pour cinq d’entre eux, ça marchera si on a de la chance, mais pour les autres, rien du tout ! Donc, il faut réfléchir par rapport à soi, seul ou avec un coach compétent, à trouver ce qui convient que ce soit au niveau des exercices, de la planification…

La deuxième, c’est l’exécution des exercices. Il suffit de voir des vidéos de professionnels IFBB pour avoir peur. La première fois que j’ai vu Ronnie Coleman en vidéo, cela m’a un peu choqué, le “mec” balançait à fond, trichait quoi ! C’était du jamais vu surtout que dans les livres, ils se vantent tous d’être très stricts. C’est un point important : ne jamais tricher sur l’exécution de ses exercices ou alors tricher intelligemment, sans risque. Il y a parfois de la bonne triche, mais dans la plupart des cas, c’est n’importe quoi. On finit par s’arracher quelque chose, c’est tellement facile de se faire mal (parole d’expert !). D’ailleurs, tu le sais comme moi, la plupart des professionnels se sont déjà arrachés quelque chose à tricher autant, donc attention là-dessus !

La troisième erreur que l’on retrouve tout le temps, à coup sûr, c’est le surplace. Les “mecs” font les mêmes programmes à longueur d’année, sans aucune logique, toujours avec les mêmes exercices, leurs mêmes séries de dix répétitions à x kg sans jamais remettre en cause leur programme, comme s’ils s’entraînaient comme cela, pour ne pas progresser ! Il faut bien comprendre que l’entraînement n’est pas figé, que le corps s’adapte et qu’il faut, au bout d’un moment, au moins progresser quelque part. Cela passe par une progression dans l’intensité des séances, une évolution sans cesse du programme où rien n’est définitif, où l’on peut changer, tester quelque chose et s’y tenir pendant x semaines si ça marche. Mais surtout, ne pas aller s’entraîner et croire que les progrès vont tomber du ciel, ça ne marche que dans les vidéos !

Après, si on parle diététique, je suis toujours surpris du manque de considération que les pratiquants ont pour leur régime alimentaire. On l’a tellement dit, c’est marqué dans tous les livres de musculation. Parfois, ils exagèrent en nous racontant que la diète, c’est 80 % du résultat ou des bêtises du genre. Mais, il faut bien ancrer dans sa tête que la diète, c’est un potentialisateur des efforts en salle. Tu peux t’entraîner comme une bête, si tu manges n’importe comment, en allant au Mac Donald® tous les jours par exemple, tu ruines tes efforts, et en plus, niveau santé, tu te massacres. Donc, il faut bien prendre conscience du rôle de l’alimentation dans nos résultats, car il n’y a pas de hasard. Sans une bonne diète, tu ne peux pas espérer atteindre des sommets !

En parlant de cela, faut aussi mettre un terme à la bêtise des prises de masse ou plutôt prises de gras. Tu lis les livres, on te fait des régimes monumentaux pour grossir. Mais on ne te dit pas comment va être le régime ensuite ! Certains te disent même que sécher, c’est plus facile que grossir, une sacrée blague ! Il ne faut pas croire au Père Noël, ce que l’on veut, c’est gagner du muscle, pas du gras. D’ailleurs, le gras, à partir d’un moment, ça gêne plus la prise de muscle qu’autre chose. Il ne faut pas être extrémiste non plus, quand tu veux prendre du muscle, tu es parfois un peu trop au-dessus de tes besoins, donc tu fais un peu de gras, mais en quantité raisonnable, cela ne se voit pratiquement pas.

Il ne faut pas s’imaginer, comme les débutants le croient, prendre 10 kg de muscle dans l’année, ça c’est “pipeau” ! Je donne souvent l’image du steak haché pour comparer avec le muscle. Cela a à peu près la même composition que le muscle. Donc, quand tu as 1 kg de steak sur la table, c’est le même volume qu’1 kg de muscle. C’est une quantité énorme, cela se remarque quand tu prends ça !

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Tes sources de connaissance

En fait, il faut rester actif. En ce moment, par exemple, j’écris pour mon site Coach Perso. Cela nécessite des recherches, je rouvre des livres, je cherche sur internet… Je ne peux pas tout retenir, donc au final, cela me fait comme une remise à niveau.

Malheureusement, en bodybuilding, il n’existe pas vraiment de livres spécialisés. On a des “trucs” où on te marque n’importe quoi, comme si les auteurs n’avaient jamais fait de musculation. C’est un peu un problème pour ceux qui veulent s’instruire dans ce domaine.

Ce que j’ai fait, que je fais encore, c’est de prendre un livre un peu généraliste dans le domaine de la médecine, et j’essaye de trouver des choses qui peuvent s’appliquer à notre sport, trouver une idée, quelque chose qui va me faire avancer.

Je ne reste jamais à rien faire, car des connaissances, on n’en aura jamais trop !

Ton métier de coach personnel

Au départ, quand j’ai eu mon BEES, je voulais juste être coach dans une salle. Alors, j’ai cherché un peu, et rien du tout. Les patrons de salle veulent tous des “mecs” qui font du fitness, tu sais les cours collectif “à la con”, pour distraire les gens mais qui n’apportent pratiquement pas de résultats ! La musculation, cela ne les intéresse pas vraiment, ils ont fait une salle avec du beau matériel, mais ça suffirait pas à les faire vivre.

Alors, je me suis mis à mon compte avec mon site Coach Perso. Je fais tout ce qui est programmes d’entraînement, régimes alimentaires, et surtout séances coachées en salle. J’aime ce travail, surtout le contact avec les gens, même par Internet. On réfléchi ensemble au programme que l’on met en place, on parle des changements… C’est comme une équipe qui gagne ! On est deux, je motive, on réfléchi, “j’engueule” si ça ne va pas, et puis tout le monde progresse.

Après, ce qui est plus contraignant, ce sont les horaires. C’est pas fixe, ça ne dépend pas de moi. Je peux très bien avoir une heure de coaching le matin, puis une autre en début d’après midi et une autre le soir. Idem pour Internet, parfois, le travail arrive le matin, puis le soir, la nuit… Malgré tout, j’arrive à m’organiser pour m’entraîner et manger à des horaires fixes. J’ai toujours été très organisé. Même s’il n’y a pas de patron au-dessus de moi, j’ai mes horaires de travail, et quand c’est l’heure, je travaille, souvent avec le plaisir de lire des bonnes nouvelles.

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Ta vie sociale

Être sociable, c’est quoi ? Manger, picoler, parler de tout et n’importe quoi ? Si c’est cela, effectivement, je ne suis pas sociable. Déjà, je ne mange pas. Ce n’est pas que je ne veux pas, mais je ne peux plus. Comme je suis au courant des problèmes que peut apporter la “bonne” bouffe, cela me rebute déjà. Ne pas manger pour mes muscles, ne pas manger pour ma santé, en gros manger pour me détruire ? Tu vois, ça coince. Je ne vise pas l’autodestruction. Après, on peut me dire, oui, mais c’est pour le plaisir. Le plaisir de quoi ? D’attraper un cancer ? Non merci, c’est cadeau. Après, si c’est pour aller au restaurant une fois de temps en temps, et que je peux choisir ce que je veux manger, il n’y a pas de soucis, mais les occasions sont rares.

Après, est ce que je sors ? Non plus. J’ai toujours du travail à faire sur l’ordinateur, et puis, je reste dans ma bulle, dans une sorte de rêve. Je n’ai pas envie de voir le monde extérieur qui est complètement ravagé. Donc, je reste dans mon univers de la musculation, autant que se peut, je ne veux pas être atteint par d’autres problèmes. Je n’allume même pas la télévision pour les informations. Il pourrait y avoir une guerre que cela ne me toucherais pas, à moins qu’une bombe me tombe dessus, comme si le monde extérieur m’indifférait un peu. Je suis tellement dans la musculation, je dors, je mange, je m’entraîne, je n’ai que cela dans la tête.

En plus, comme je parle beaucoup musculation, c’est un peu dur de parler avec quelqu’un qui n’en fait pas. Je n’ai pas grand-chose à lui dire. Donc, être sociable, non, on ne peut pas dire que je le sois !

Quand j’ai démarré la musculation, en salle surtout, les mecs me disaient : “arrêtes, tu forces trop, tu vas te faire mal, tu vas rester tout maigre”. On me donnait des conseils sans que je ne demande rien. Maintenant, tout cela, c’est terminé. Je force toujours “trop”, je me suis déjà fait mal, mais je ne suis plus maigre du tout. Désormais, ce sont les autres qui viennent me demander conseil pendant mon entraînement, et parfois, cela me fait même un peu “chier” ! Je ne veux pas être sociable pendant mon entraînement, à l’instar de Dorian Yates, je vais à la salle pour m’entraîner, et rien d’autre.

Tes objectifs

Au niveau professionnel, j’aimerai bien développer la partie “article” de mon site, m’y investir plus, et pourquoi pas qu’elle me rapporte un peu au final, avec l’investissement que j’y mets en terme de temps et d’argent que ce soit pour aller dans les salons, aux compétitions… Après, s’il y a une opportunité d’évoluer dans le milieu de la musculation, pourquoi pas, mais pour l’instant, je ne vois rien.

Au niveau sportif, je vais continuer à m’entraîner, mais il faut vraiment que j’arrête de me blesser. Pourtant, dès le départ, j’étais très sensible sur ces sujets de blessures, je cherchais comment me préserver, ce qu’il fallait ne pas faire. Mais même avec cela, ça n’a pas suffit. Donc, continuer à progresser dans le bon sens, et surtout durer pour briller !

Est-ce que je suis soutenu ? Non, on ne peut pas dire cela. Je suis tout seul, personne ne m’encourage, mais c’est la vie qui est comme ça. Tu fais quelque chose, tu es toujours tout seul. Il y a plus d’inactifs que d’actifs, plus de personnes qui stagnent que de personnes qui avancent. En plus, en musculation, si tu n’es pas un top professionnel, tu n’as aucun sponsor, aucune aide financière. Donc, c’est pour moi, je m’entraîne pour moi, dans mon monde.

Tes conseils aux débutants

Je reprendrais les grandes lignes que j’ai énoncées plus haut au sujet des erreurs courantes. Surtout ne pas négliger sa diète, rester à l’écoute de son corps, ne pas hésiter à innover, à tester, ne pas rester figé, et pourquoi pas me prendre comme coach si vous voulez vraiment progresser !

Tes remerciements

Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont critiqué, qui n’ont pas cru en moi au début, qui n’y croient toujours pas, merci à eux d’être présents afin que je puisse leur montrer qu’ils n’ont encore rien vu !

Interview de la Team SuperPhysique : Rudy Coia

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 4.6379/5 Stars.58

Prise de muscle     Prise de muscle     Développé couché

Discussions en relation sur les forums SuperPhysique
128 commentaire(s)

Rudy

Lis l’article Musculation et Adolescent sur le site Mervi :) POUR FAIRE SON ANALYSE MORPHO-ANATOMIQUE - https://goo.gl/3vTGLb

Mervi

Salut Rudy bon voilà je m’appelle Mervi et j’aurais bientôt 17ans pour 1m76 Bon on se lancer un défi avec les potes pour voir qui sera le plus musclé à la rentrée scolaire maintenant je voulais me mettre à la musculation mais dans mon quartier on me décourage en me disant que la musculation arrête et bloque la croissance genre tu va plus grandir de taille alors ce pour cela que je venu auprès de Vous pour Vous demandez si la musculation arrête bel et bien la croissance ? J’attend votre réponse avec impatience Merci

Dina

Cela aurait été avec un grand plaisir de venir dans votre salle mais hélas je suis un peu lointaine, je suis sur Toulouse… snif… Après quelques recherches, je pense finalement à une tendinite à mon épaule. L’erreur que j’ai commise était de continuer à faire mon exercice à chaque fois alors que je sentais coincer/craquer légèrement à chaque fois que je ramenais mon bras vers l’avant et je pense que ça a fini par s’enflammer… Bon ben plus de salle pour moi pour au moins 2 ou 3 semaines…

Rudy

C’est dur à distance comme ca de te dire ! :) Si tu es proche d’Annecy, tu peux venir au SuperPhysique Gym, j’arriverais sans doute à trouver ce que tu as exactement. Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Dina

Je viens de voir ton sujet dans le podcast sur le sus épineux, j’ai regardé aussi sur internet où il se situe, je ne suis pas sûre que ça soit là où j’ai mal. Ma douleur est surtout quand je tend mon bras et mon coude vers l’arrière. Je n’ai pas la douleur quand je lève le bras et l’épaule vers le haut. Tu n’aurai pas une autre idée ?

Rudy

Ca peut être plusieurs choses. J’hésiterais entre deux choses : le sus-épineux (dans ce cas, écoute le Podcast 91) ou le long biceps :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Dina

Rebonjour Rudy, donc tu ne vis que pour la musculation ^^. J’aurais encore quelques questions par rapport aux blessures, mais tout d’abord je vais me présenter un peu: J’ai 27 ans, je suis une fille^^ et j’ai commencé la musculation il y a 5 mois. Mon objectif étant simplement de me dessiner, me tonifier sans vouloir forcément perdre de poids. J’ai commencé par des séances en full body 3 fois par semaines et j’ai eu un petit accident, j’ai fais une chute qui ma coûté une fracture du 5ième métatarsien pied droit. Cela fait maintenant 7 semaines que je me le suis cassé. Je suis retournée à la salle il y a 4 semaines avec mon plâtre en travaillant seulement le haut du corps, 2 à 3 fois par semaines en travaillant 2 à 3 groupes musculaire. Par exemple, je me fais le lundi 3 exos pour le dos (trapèzes, grand rond…) avec 3 machines différentes pour chacun et ensuite 2 exos différents pour les triceps (le premier à la poulie avec une corde à tirer et écarter et l’autre sur une machine assise à fléchir). Ensuite le mercredi je me fais 2 exercices avec haltères pour les biceps, 2 exos haltères aussi pour les épaules et je finis par des abdos. Si j’y retourne le vendredi sans trop être cassée, je fais une machine assise dite “papillon” pour les pectoraux. Là en revanche, depuis 2 semaines je sens quelque chose qui me tire de l’épaule et qui passe par le biceps jusqu’au coude, on dirait que ça coince dans l’épaule. Pourtant je m’échauffe toujours avant les exercices. Qu’est-ce que cela peut être ? Du coup, je vais arrêter encore une semaine d’aller à la salle pour m’éviter une éventuelle blessure…

bodysolide

j’ai 15 ans je mesure un mètre soixante-dix-sept pour 85 kiloset j’ai 43 centimètres de tour de bras . Je suis tres sec. Sela fait 1 ans et demi que je fai de la muscu . Mon but est de devenir mr olympia mon medecin a accepté de me suivre car pour lui il s avererai que jai une genetique de fou . Se medecin la est aussi mon coach et il ma di que la testosterone anabol est indispensable pour atteindre le niveau de mr olympia . Je le savai deja . Ce que je ne savais pas c que la testo anabol n etait pas dangereuse si on etai suivi ect . Pour info je suis allez au salon du body fitness a paris et j en ai parlé a un bodybuilder allemand . Il ma expliquer que c etait totalement vrai et que c est cela que les gens ignore. Quel eqstton avis a toi rudy ?? (SACHANT QUE JE SUIS TOTALEMENT PRET A EN PRENDRE)

Rudy

Salut Mark :) J’ai encore un syndrôme rotulien des deux côtés. Après, l’absence de sport, de travail du bas du corps ne fait pas de bien, au contraire. Plus tu as de quadriceps et notamment de vaste et plus la rotule tient :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Mark turyk

Rudy bravo a toi progres extroadinaire J’ai un petit question a te poser au moment ou tu t blesser cela a mit combien de temps pour le syndrome rotulien ? Moi cela fait plus de 4 mois et rien avec une tendinite a la hanche recalcitrante aurai tu quelques secret a donne J’ai bientot 17 ans

Rudy Coia

L’interview est vieille et ce n’était pas une super période ! :) D’ou mes propos qui ne sont pas totalement faux. Quant à ton analyse psychologique et tes jugements, cela n’a rien à faire sur le site :D Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Benjamin

Certes ..  Vous avez un parcours super impressionnant et honorable ... Néanmoins rester enfermer et non sociable .. Je ne comprend pas. Je pense que vous avez une passion qui vous fait tourner la tête et vous donne un sentiment de supériorité .  La perfection de votre corp vous ferme au monde extérieur car vous le caractériser le monde comme ‘‘ravagé’‘. J’avoue que vous avez du mérite mais je ne comprend pas comment on peut prendre un coach ( quelque part un modèle , un maître !) qui peut être aussi égocentrique.

Rudy

J’ai commencé les cuisses vers 15-16 ans aussi. Doit y avoir des ébauches de ce que je faisais en cherchant sur le forum :) http://www.rudycoia.com

Mael

Très intéressant, je suis comme toi niveau social (enfin en “pire” (ou en mieux comme on veut :D) Sinon je me demandais à partir de quel âge tu as commencé à entraîner tes jambes ? (là j’ai 15 ans ça fait 1 mois que j’ai commencé le squat, mais je me demandais pour ma croissance… vu que t’es grand ça m’intéresse) . Merci.

Kwisatz Haderach

Superbe travail, il n’y a pas de triche, on voit bien que comme dans tout, il faut du temps et de la régularité. Très motivant aussi du point de vue du résultat que de la morale vis-à-vis des critiques passées. J’ai l’impression tout de même que c’est l’aspect social reste le plus difficile à vivre au quotidien, mais rien d’étonnant à tout cela, on est souvent seul quand on arrive au sommet… Merci pour le partage, et tous les forums! Excellente continuation et que le meilleur pour la suite!

Bill

WoW déterminé le gars, ça ferai presque froid dans le dos. ça fais déjà un moment que je parcours le site bon il a pas a chier il a pas mieux enfin j’ai pas trouver mieux très complet et étrangement assez motivant malgré un parler assez agressif , je viens de commencer “Programme de musculation deux ou trois jours par semaine - Uniquement le haut du corps” apré avoirs chercher désespérément un programme valide ,je suivis celui la a la lettre on va voire ce que ça donne :) Merci de faire partager ta passion , continue tu le fais bien @+

Rudy Coia

Merci Mika :)

Mika40

Je voie ou tu veux en venir Faboul (hips!) Non, j’ai simplement lu le cahier d’entrainement de Rudy sur le forum depuis ses débuts, et la pause qui y est faite entre 2006 et 2009, suite à trop de critiques injustifiés, bref, ça à le mérite de forger le caractère :)

Faboul

Mika40 t’es a jeun quand tu écris tes messages?

Mika40

Je te souhaite de rencontrer au moins un ami sincère et aussi une femme aimante qui t’acceptera comme tu es, sensible et généreux, que tu puisse vraiment mettre de coté toute la merde qu’on à pu dire sur toi, je crois que c’est la clef de l’épanouissement. Coté professionnel, je crois que tu n’as plus de conseil à recevoir, tu te débrouille très bien. Merci pour tout !

bipbip

cool

francky

salut RUDY avant tout beau parcours ,c’est un collégue de muscu qui ma donné le nom de ton site et franchement merci a lui . depuis je fait mes programmes avec ton site et des magasines que j’achètes (le monde du muscle). Cela fait maintenant 2mois que je m’instruit chez toi et j’ai nettement progrésser. MERCI RUDY et continue comme ça un SUPER site franchement. 44 loire-atlantique

Tanys

Merci! Et ne fais pas attention aux gens qui critiquent, moi je crois en toi! ^_^

Rudy Coia

Un grand merci à toi pour tes encouragements :) Bonne continuation. http://www.rudycoia.com

Tanys

Beau parcours Rudy, t’es un vrai passionné, t’es un modéle pour moi, tu me motives beaucoup, quand je regarde ton site et tes videos ça me donne envie de me dépasser!  Tout les conseils que tu donnes sont vraiment utiles! En appliquant tes conseils, mes muscles se développent plus vite qu’avant! Un grand Merci à toi RUDY :D

Rudy Coia

Je ne pense pas que ce soit l’endroit pour en parler mais oui :D http://www.rudycoia.com

Fredojunior

Salut Rudy. Quel est le moyen de paiement que tu accepte. Chèque c’est possible ? J’aimerai commencer en novembre donc j’attends ta réponse.

Rudy Coia

Oui pour les deux :)) http://www.rudycoia.com

Fredojunior

Bonjour Rudy. Je suis Fredojunior un lecteur assidu et fan de ton excellent site “Superphysique”. Je désirerai entrer dans le cercle très privé de tes élèves afin que tu me coach. Cependant une question me trotte dans la tête : - Est-il possible de te régler en 2 ou 3 fois ? Par exemple si je prends le pack à distance semestriel puis-je payer à chaque début de mois ? Merci de ta réponse que j’attends avec grande impatience pour enfin avoir des conseils de pro et progresser.

Skad

Un trés beau parcours, félicitations d’avoir pu vivre de ta passion ! J’ai l’impression de me retrouver un peu quand tu parles de ton coté ‘sociable’, ainsi que sur le coté ‘combatif’ par tes remerciements, bonne continuation, en te souhaitant de progresser encore et encore ! ;)

choqué

cool,beau parcours rudy

choqué

bravo rudy,et ceux qui vous critiquent,ignorer les,c’est eux les cons

guige

félicitation pour une détermination sans faille, tu as le meental des grands champions. Côté blessures, on dit toujours la clé de la progression et de ne jamais se blesser, cela peut paraître difficile quand on début mais au final on tire profit de ses propres erreurs et ça c’est important. Sinon je voudrai terminer sur une petite note négative, je ne comprends pas qu’en France se sport (culturisme) reste taboo et méconnu, que le manque de médiatisation et de fédérations sérieuses résulte d’un manque cruel de compététitions en cultrisme français (surtout naturel) ce qui n’est pas le cas dans les pays anglophone. Sur ce, bon courage à tous et “faire face à l’adversité ne rime ps finalement avec se doper”.

dandigno

bonjour a tous c’est pas moi qui l’ai dit je rapporte nb; l"laissez parler les gens” le silence aide beaucoup a re réflechir

Rudy Coia

Merci Nap et Mika :-) http://www.coach-perso.fr

mickawach

tes remerciments sont le quotidien de ma vie !!! bien dit ! félicitations pour ton parcours et ton site que j aime vraimen :-) je prend plien de conseils et d ‘idée pour mes programmes et les videos sont top pour bien executer les mouvements ! bravo

Napoletano76

tu as un sacré caractére Rudy, tu as des origines pour ça non ? ^^ Je suis assez d’accord avec ta philosophie, j’aime bcp ta phrase de remerciement :D

anto

Fabrice, la photo de rudy dont tu parle, elle est en ligne ? ou peut on la trouver ? sinon c’est clair que si tu fais un livre rudy je l’achete direct

Rudy

Un jour peut être vu le nombre de conneries que je peux lire :D http://www.coach-perso.fr

Fredojunior

Si Rudy sor un bouquin concernant la diététique et la musculation je le réserve sur le champ !!!!!!!!! ;-)

bodydemon

pourquoi t’ecris pas un livre rudy ? la methode rudy sa le ferai je dis :)

Fredojunior

Un grand bravo pour ce mental d’acier et toute cette persévérance ! Un modèle qui doit nous inspirer bien d’avantage que tous ces professionnels de l’IFBB.

Guillaume L.

Bravo pour ton parcours Rudy (même si c’est pas trés original comme commentaire). C’est vrai que beaucoup de pratiquants connaissent des parcours peu linéaires (blessures, mauvais choix d’entrainement par manque de connaissances…) Il faut passer parfois par ces expériences pour atteindre ses objectifs. Je trouve que rudy est trés disponible au contraire, il répond aux questions tous les jours sur des sujets qu’il a abordé des dizaine de fois aux débutants comme au confirmés.

larson53

Fabrice: Tant mieux pour lui si sa vie a changé, sa le rendra plus heureux je pense…..Après sur quoi veut tu les gens jugent si c’est un interview qui date de 3 ans. Les internautes sont pas censés savoir sa vie d’aujourd’hui et je pense meme que la plupart s’en fou, ils lisent en mettant un com après et basta pour la plupart, enfin normalement a moin d’etre fan lol,  je pense les internautes ont autre chose a faire que s’occuper de la vie rudy.

Fabrice

C’est amusant tout ces gens qui critiquent Rudy sur cet interview qui date d’il y a 3 ans et surtout à l’age de 21 ans. Encore heureux qu’à cet age là on est des rêves et que l’on soit un peu extrême. Si on ne l’est pas, c’est pas à 40 ans qu’on le sera. Rassurez-vous, Rudy va mettre tout le monde d’accord Dimanche avec une photo de plus musclé où il est absolument énorme, alors qu’il vit en maintenant en couple et travaille à temps plein comme coach, donc loin de la vie “monacale” qu’il avait au moment de cet interview.

Batman

Je ne connais pas Rudy et je n’ai pas envie de le connaitre ni plus ni moins , je me contente de juger ses propos sur l’interview et j’use de mon droit d’expression quant à dire ce que je pense .Sinon faut pas faire le cake sur internet. La mentalité “je m’en fous du monde entier” y’a que mon physique qui compte et ca me fais chier quand on me parle à la salle en me comparant à Dorian Yates ....je trouve ça révélateur de ce milieu ou l’égo est roi . Un peu d’humilité et de chaleur humaine ne ferait pas de mal dans ce monde de merde ! Sinon bravo pour vos physiques et quant au mien je n’en ai pas à rougir non plus , 15 ans d’art martiaux et de sports co qui m’ont permis de développer beaucoup de qualités humaines telles que la solidarité , l’union , le partage et l’empathie , c’est ce qui fait la classe d’un bonhomme en plus d’un chouette physique . Je vous laisse à vos mirroirs. Tchuss.

LionelV.B

@larson53 : comme dans la vie faut savoir accepter les critiques et les compliments. mais de la méchanceté gratuit je vois pas l’interet comme le commentaire de Batman? Moi personne je trouve les physiques de la team impressionant mais c’est pas joli ( c’est mon avis) moi j’ai 32ans j’ai 2 enfants on mange pizza quick,mc do je me vois pas faire une diete et me dire a non ca je peux pas et ca non plus.. chaqu’un voit la muscu comme il le sens, Rudy lui il pense,vit, dors et bosse muscu (je connais c’est etat d’esprit je l’ai fait pendant 3 ans avec le jeu wow mais bon la on s’écarte du sujet :-) )

larson53

LionelV.B: un certain john sur le topic de dusan a répondu exactement a un type de commentaire comme le tiens et sa serais pareil pour moi…..

LionelV.B

bonjour a toi Rudy, bravo pour ton site plein d’infos et de renseignements, joli parcours dans le monde de la muscu!je trouve ca dommage que des jaloux et des fouteurs de merde pourrissent les commentaires.Certains pense que c’est en prenant de la prot et en poussant de la fonte aléatoirement et pendant 1an qu’on devient massif c’est triste la muscu est un sport a part, il faut beaucoup de motivation, de persévérence et de patience.

Batman

Personnage pédant , égocentrique et antipathique .

larson53

attila: Moi je dirais plutot culture physique que sport, tout les pro ou amateur pratique la muscu mais pas avec le meme objectif….Après chacun appel sa comme il veut. Pour les cours de fitness y’en a qui cherche rien de spécial seulement se détendre, faut pas non plus se croire supérieur parceque on fais la muscu et l’autre du fitness, le principal c’est de faire ce qui te plait enfin c’est comme sa je vois les choses.

attila

“et évites de comparer la muscu au sport en général, parce-que là c’est carrément de la mauvaise foi…” Ou l’homme qui n’a jamais fait de vrai séance de muscu. J’ai fait pas mal de sports différents, et certains à un bon niveau (basket, natation). 2 heures de natation non stop ou une bonne séance de “physique”, c’est hard, mais la muscu c’est pareil, c’est un vrai sport je te le confirme =), et au niveau des courbatures, ce n’est vraiment pas comparable (surtout les cuisses après une bonne séance de squat).

attila

Steph, Friday 7 May 2010 à 21h21 Je reve… “cours collectifs à la con qui n’apportent aucun resultats et qui n’est la que pour divertir…” je confirme t’es vrement dans ton monde… ne fait pas une généralité... car la tu es en train d’avoir l’attitude de ceux qui ont pas cru en toi : tu dénigres. En même temps faut être honnête, tu compares les gens réguliers en salle de muscu et les gens réguliers en cours co, en terme de résultats y a pas photos. 2 raisons à cela: -les cours co c’est limité niveau poids et variété de mouvements etc… du coup progression moindre. -90% des gens qui viennent en cours co n’ont pas UNE ONCE de motivation, ils sont tout mou et n’ont pas envie (on dirait qu’on les a traîné jusqu’à la salle :D). Donc je suis plutôt d’accord avec Rudy sur ce point, c’est vraiment du divertissement (voir la copine, rigoler avec elle…), ya même des gens qui t’écoutent pas et font d’autres exercices :D Bon vous l’aurez compris, je suis coach sportif :D. a +

marc

VDM, Thursday 26 November 2009 à 22h22 Le passage sur la sociabilité: je valide c’est une vie de merde. Quand on en arrive à ne plus s’informer, plus s’intéresser au monde qui nous entoure pour s’enfermer dans l’univers restreint des muscles (surtout les siens) et de l’argent (“prenez moi comme coach pour progresser” ohlala…) c’est qu’on est tombé très bas dans la vie. “Se spécialiser c’est rétrécir d’autant son univers” comme disait l’autre. Le votre est si restreint, c’est triste. J’ai bien rigolé avec le passage sur les remerciements. C’est digne d’un skyblog tellement c’est banal. Bon j’vais continuer à visiter votre site de naturels où le dopage est totalement interdit. Enfin.. :p J’hallucine! Tu crois que les sportifs de haut niveau (comme les tennismen par exemple), les médecins spécialisés de type neurologues, les avocats spécialisés dans tel ou tel domaine du droit, les chercheurs (qui sont hyperspécialisés) sont aussi des personnages qui sont tombés bas dans la vie parce qu’ils font passer leur exercice avant le reste? Crétin. Bravo pour ton engagement, tes performances et merci de nous faire partager ta passion Rudy, que même les internautes comme VDM continuent à visiter malgré ce qu’ils peuvent dire!

GEAVAUDAN

Superbe avis de Mystik. Si je résume, Rudy si tu n’arrêtes pas de penser muscu, tu ne seras jamais musclé (alors pourquoi es tu déjà musclé?) Zut mon raisonnement devient aussi intelligent que le tien.

Mystik

Trés belle interview ou l’on voit que tu es vraiment un passionné . Par contre, en ce qui concerne la vie sociale, je pense que d’etre figer seulement sur la musculation n’est pas trés bien . En effet il faut savoir s’aérer la tete et penser a autre chose . C’est comme les gens qui ne pensent qu’a maigrir, a force d’y penser, les résultats ne sont pas tout le temps là ...

bodydemon

interview magnifique :) se fais plaisir de voir qu’on est pas seul a penser que muscul !

Dorian

Rudy n’a jamais dit de le suivre dans son raisonnement, il fait son truc, basta. Toi tu gère ta vie comme tu le souhaite, musculairement parlant Rudy est et deviendra très bon la ou les gens comme nous resteront simplement moyen ou bon.. De toute manière je connais pas grand monde qui est au sommet de se sport ayant un niveau de vie exemplaire et pas un peu enfermé la dedans..

larson53

ba j’envie pas ta vie de rester dans une bulle….musculation est un PLAISIR , on gagne stictement rien a la fin que sa soit a tout les niveaux, après les cours de fitness sont utile après une journée stessante de boulot, c’est pas plus con que de soulever de la fonte et ils penseront la meme chose de nous ( ils se diront a quoi nous sert nos muscles), faut etre ouvert sinn tu finis ta vie tout seule et c’est logique, aucune fille peut supporter une vie pareil ( c’est pas méchant), et nan je suis ni jaloux ni frutrés car sa a tendance a etre parano sur se site xd, j’aime la muscu et la vie ( boire, sortir, ect) on vie qu’une fois et sa m’empeche pas d’avoir un bon physique, et y’en a bocoup qu’on un bon physique en profitant de la vie faut pas prendre son cas pour une généralité.......bonne continuation

bramsng406

rudy continue comme sa moi en tout qua jsui fan !et respect par cke jpence personne a fait mieu!

Baba

Je kif les remerciements, on peut pas trouver mieux pour se motiver :)

Dorian

Beau parcours! J’aime vraiment ton état d’esprit, j’ai 20 ans je suis coach sportif depuis 1 an et je te rejoins à peu près sur tout ce que tu a dit.. La musculation bien plus qu’un sport, une thérapie. Continue comme ça tu iras loin!

Mengeur de lafayen

Dégage, ou cherche un peu

Jeune Lafayen

Bonjour, Tout d’abord je suis vraiment impressionner de voir tant de motivation et de sacrifice, tu mérite 100% de ta réussite ! Depuis 1 an maintenant je suis pratiquant de musculation PoidsDuCorps dans le cadre d’une développement musculaire et de force et d’endurance pour la pratique d’art martiaux. Voila j’aurais une question a te poser Rudy: Que pense tu de la musculation poids du corps, n’hésite pas a être franc ^^ ? En tout cas bien heureux de voir des pratiquant motivé, qui ne néglige pas le fait d’avoir une alimentation et une vie saine !

Rudy

Merci de tes commentaires :-)

Pieric VISCOGLIOSI

Bonjour Rudy, D’abord Félicitation, pour ce site et ton site perso, je connaissais pas (Merci GIL P.) Je suis ancien athlète de Force (ju/esp,2000/2005,), début d’haltero à 14 ans. Et vraiment çà fait très très plaisir qu’enfin un site se consacre à ce sport 100% naturel (muscu/force/culturisme), pour preuve ta très belle ascension dût à tes entraînements construits, assidues, une bonne hygiène de vie, et une ouverture d’esprit. Je partage complètement tes points de vue, comme les erreurs d’entraînement, blessures, les Critiques! (de personnes qui n’ont rien compris généralement!), le curiosité, cette recherche d’aller au bout de sois-même, pour sois!, et la diète bien sûr! pourquoi se nourrir de choses dont le corps a pas besoin? au regard on le sait et on mange autre chose… Non? Bref çà pourrais durer des lignes… C’est une passion! Alors vis la à fond, fais toi plaisir, je te souhaite vraiment de réussir. Bonne continuation

Un fan.

Je vois, merci de ta réponse. A vrai dire je dois avouer que j’ai un physique qui ressemble énormément à tes premières photos. Et je note aussi que tu as un deuxième point qui m’inquiète, dans tes premières photos on peut voir que tes pectoraux ne se touchent pas vraiment. Mais d’après tes nouvelles photos, ils se rejoignent complètement. J’espère sincèrement que les miens finiront pas se rejoindre au milieu.

Rudy

J’ai toujours les hanches larges, c’est juste que j’ai beaucoup pris des épaules et du dos et que je fais de meilleures photos désormais :D Ne pas être trop sec aussi aide bien :-)

Un fan.

Bonjour Rudy, J’ai une question qui concerne une zone assez disgracieuse à mon goût que vous partagiez quand vous étiez adolescent. Du moins, c’est ce que j’y vois sur vos photos de 14, 16 et 17ans, et vous l’avez réglé avec le temps. Ayant 20ans, je me situe dans le même cas que vos photos. On peut voir qu’au niveau de votre bassin et votre taille, bien que vous soyez mince ( low body fat ), vous avez les hanches qui ressortes, ce qui crée une sorte de décalage, “anti V”. Que faut il travailler pour se débarasser de ça ? Je précise que j’ai environ 7-8% de bodyfat. Merci d’avance. Un fan.

Gringalet

Je donne mon avis: on peux tres bien avoir une passion mais s’interresser a autre chose. La premiere fois que j’ai lu ton interview cela m’avait enormement decu mais apres avoir lu tes articles et ta page facebook j’ai pu voir que tu savais t’amuser. Boire un peu a une soiree ( pas tous les jours bien sur) n’est pas un drame ainsi que faire une nuit blanche en boite( je conseil de danser pour une petite seche lol en oubliant l’alcool bien sur). Sur ce bonne continuation vis ta vie et chacun la sienne. Petite pensee d’un gamin de 18 ans

Rudy

Merci à toi. :-)

robu

Selon moi un des meilleurs physiques de la team. En plus il est géant donc ça a pas du être une partie de plaisir. Bravo Rudy, et bonne continuation.

DarkTanner

Très belle interview, je me vois telement en toi , j’espère vraiment suivre tes traces , bonne continuation :) Et un jour, tu deviendra peut etre mon coatch car tu est un exemple pour moi , je suis completement daccord avec toi dans tout ce que tu dis , dormir , manger ,s’entrainner .. bref ! a bientot je l’espère .

kevyn 62

bonne interview ta facon de penser est bonne…au moins tu vis se que tu aime tandis que d autre aime ce que les autres vivent!!!!!

Steph

Je reve… “cours collectifs à la con qui n’apportent aucun resultats et qui n’est la que pour divertir…” je confirme t’es vrement dans ton monde… ne fait pas une généralité... car la tu es en train d’avoir l’attitude de ceux qui ont pas cru en toi : tu dénigres.

Arnaud

C’est juste une question se passion, c’est tout. La muscu, c’est comme pour tout : y’en a qui font çà par passion, et d’autres non. A chacun ses motivations et ses objectifs. ;)

aimeka

Des resultats probants en 3 mois, avec 3 exos, avec des haltères de 10kilos, non. Après tout dépend, de ce qu’on appelle probant… T’as du réveillé tes muscles qui étaient en sommeil, et tu te sens fort. Mais bon c’est comme marrant de voir un mec avec un vecu de 3 mois dans de la “semi musculation”, parler de “ectomorphe qui galère depuis 10 ans” et “des gringalets qui lâchent l’affaire apres 1 mois”, alors que tu es meme pas débutant en muscu, tu n’as meme pas commencé... Mais continue ta “remise en forme” et a donner des leçons a des mecs bien supérieur a toi.

bibi85

aimeka, ton commentaire est lamentable, on peut très bien avoir des résultats au bout de trois mois, pas de ma faute si tu es un petit ectomorphe qui galère depuis dix ans en ingérant des tonnes de protéines sans avoir le moindre gonflement de pectoraux

aimeka

Des barres! Le mec ca fait “3 mois” qu’il fait 3 exos de muscu avec “2 halteres de 10 kilos” et il nous sort qu’il “a deja des résultats probants”! Viens sur le forum nous montrons tes resultats probants!

Sid

LOL Alors là on va loin ... :D Ceci dit si je peut me permettre une petite remarque, j’ai quelques spécimens de ce genre dans la salle où je m’entraine ! Le genre de type qui tape une cure de steroide qui sèche toute sa graisse avec cette saloperie de clembuterol et qui revient l’hiver avec un bide énorme après s’être bourré la gueule tout l’été dans les boite de nuit et avoir draguer des gamines de 18 piges ... Ce que tu n’a pas compris Bibi c’est que le body building ce n’est pas du vulgaire “levé de fonte” !! C’est un plaisir de te construire un corps que tu est censé trouver parfait a ton gout ! C’est comme ci tu disait a Cyril Lignac qu’il cuisinait uniquement pour dire de se “remplir” !! Le body building c’est un mode de vie avant tout, après si tu ne le fait pas pour toi même—> N’essaye même pas d’arriver au résultat d’un bronze member de ce site !

Arnaud

Chacun ces motivations… C’est pas parce que toi tu fais çà pour les filles que ceux qui ont d’autres motivations sont des extraterrestres. ;)

bibi85

moi je fais de la muscu légère, principalement du rowing debout, des élévations latérales et du développé militaire, 3 séries de trente répétitions avec 2 haltères de dix kilos pour chaque exercices (5 kilos pour les élévations latérales), 4 jours sur 7, plus 30 pompes par jour et des abdos, bref, j’essaye de muscler mes épaules et j’ai pas peur de dire que c’est pour les gonzesses ! Vous pouvez me rire au nez, mais au moins je suis honnête, moi. Ca fait trois mois que j’en fais et j’ai déjà des résultats probants. Et je ne suis pas un gringalet ni un homosexuel narcissique.

Rudy

Qui n’aime pas Superman ? :D Lol.

Arnaud

@bibi85 : “et évites de comparer la muscu au sport en général, parce-que là c’est carrément de la mauvaise foi” Tu te rends compte de ce que t’écris ? “est-ce que au moins tu t’intéresses aux gonzesses ?” Je sais que c’est pas évident, mais tu peux aussi penser avec ta tête plutôt qu’avec ce que t’as sous la ceinture. ;)

Augustin

quand ca fait 10 ans que tu pousses, ta motivation c’est pas les meufs bibi ;) les kékés qui font ca 1 ans ou 2 pour mouler leur t shirt Versace acheté au marché tu les reperes direct, il y en a pas ici.. et toi ton trip a quoi c’est quoi? tu fais de la muscu au moins? depuis combien de temps? pour choper des filles? des hommes? :) que de rageux ici.. c’est affolant..

Fabrice

Je ne sais pas pourquoi tu parles de gringalets qui arrêtent au bout d’un mois, alors que Rudy s’entraine depuis dix ans et qu’il a 44/45 de bras à froid. Les “gens” auxquels tu fais référence, c’est justement le contraire de SuperPhysique (cf. la page Team). Et c’est bien parce que leur seule motivation c’est les filles, qu’ils n’ont pas la patience des résultats et de “souffrir” sous les barres et abandonnent rapidement. D’autre part, tu imagines bien que la plupart des mecs d’un certain age de la Team (et dans toutes les salles de muscu de France et Navarre) sont en couple, et donc en ont rien à fiche de plaire aux filles, et n’arrête pas la muscu pour autant.

bibi85

et c’est pas “bête” de ne faire que de la muscu dans sa vie ? écoute mon coco tu vas pas me les casser, primo la question ne t’es pas adressé, secundo elle est parfaitement légitime, et évites de comparer la muscu au sport en général, parce-que là c’est carrément de la mauvaise foi… c’est pas pour plaire aux nanas que plein de petits mecs gringalets et frustrés se mettent à soulever de la fonte pour arrêter au bout d’un mois ? parce-qu’ils ont maigri au lieu de prendre du volume ? mouarf !!!! z’êtes une belle bande d’hypocrite prétentieux

Fabrice

Ta question est aussi “bête” que demander à n’importe quel sportif s’il fait du sport pour les gonzesse…

bibi85

Question à Rudy: est-ce que au moins tu t’intéresses aux gonzesses ? parce-que si c’est seulement pour le plaisir de se regarder dans la glace c’est un peu con, non ? est-ce qu’au moins elles te tombent dans les bras ?

pitouche

J’ai lu que Rudy travaillait sur ordinateur. il n’y a donc pas que la muscu dans sa vie. De plus, il semble fréquenter pas mal de gens dans le monde du culturisme. Il a donc une vie sociale riche. S’il veut vivre sa passion à fond et qu’il est heureux ainsi, je ne vois pas pourquoi cela gêne les autres. De plus, Rudy partage beaucoup son expérience sur ce site (très bien conçu par ailleurs ;-) et n’est donc pas si égoïste qu’il n’y paraît. J’ai beaucoup apprécié la franchise de ses réponses et je respecte son point de vue même si je ne le partage pas entièrement.

bigflo7802

moi je dis ta raison si tu ve progresser c’est tu mange muscu tu dor muscu tu vie muscu et rien d’autre moi je suis pareil la muscu c’est pas un sport c’est un mode de vie et bcp de personne ne le comprennent pas. jolie physique mais atention a pas avoir la tete plus gros que les muscle…“pourquoi pas me prendre comme coach si vous voulez vraiment progresser !” meme si je c’est que tu dois surment fair sa pour te fair de la pub en tout cas bonne continuation et bonne reussite

Rudy

Ca s’arrête juste avant le dopage.

flo

salut rudy moi je dit bravo rien a dire corps taillé dans la roche. j’ai toutefois une question qui peut te paraitre debile mais qui me m’interpele quandtu dit “naturel” ou s’arrete le naturel pour toi et surtout jusqu’a quel niveau en matiere de complements alimentaire si je puis me permettre, pense tu resté dans ce que l’on apelle de la musculation naturelle merci bonne continuation et encore chapeau

dounou

Salut je plussoie (ça veut rien dire mais bon) en tout cas je dis chapeau, super physique la masse et en plus bien taillé, j’en ai parlé à un prof de ma salle en lui disant mais va voir sur team superphysique comment ils ont un bon niveau, il plussoie également

lau58000

super parcours rudy! tu es un exemple c’est indéniable. et moi qui pensais être seul à ne pas sortir, manger, dormir, vivre que pour la musculation. la musculation est un sport mais un mode de vie avant tout!

gexsyl

Luxylux, désolé on n’a pas du bien se comprendre. Souvent on décrit comme une ‘bulle’ un état d’esprit péjoratif de quelqu’un qui s’enferme et ne s’ouvre pas vers l’extérieur. (“il s’enferme dans sa bulle”, etc ) Typiquement comme tu l’as dit c’est l’image du geek par exemple. Ou de ces fous du jeux video et de virtuel qui les déconnectent de la réalité etc. Encore une fois, je ne suis pas là pour faire de jugement. Rudy pratique passionnément la musculation, mais personnellement je ne catalogue pas cela à une bulle mais à une passion. On peut être cultivé, s’intéresser à tout etc et puis il y a des passions qui sont davantage investies par certaines personnes qui cherchent l’excellence au bon sens du mot, donc cela demande bcp d’entrainement, d’effort, de temps de consécration. Au final on ne peut qu’en etre satisfait.  A l’inverse de certains qui s’enferment dans des spheres et qui perdent pied…

Luxylux

Salut gexsyl Pour moi la passion est une jolie bulle,pourquoi ce serait péjoratif ? Après tout il te suffit d’ouvrir et de fermer la porte de ta bulle selon le visiteur LOL Puisque tu me poses des questions, j’y réponds : Je ne rentrerai pas dans les détails religieux, je vais concentrer mes deux réponses sur : la passion, la bulle et le blasé. Penses tu que les pratiquants d’une religion soient eux aussi enfermés dans une bulle ? Oui Ce n’est pas péjoratif à mes yeux, une religion doit être une bulle, sinon elle ne sert à rien. Je parle de personnes pratiquantes pas des “croyants” par simple tradition. Toute activité qui demande un total investissement de soi, devient une religion pour celui qui pratique. La musculation se pratique le plus souvent dans des églises remplies de fonte Leurs prêtres sont souvent musclés et y consacrent une bonne partie de leur temps et de leur argent, comme le musicien avec les instruments ainsi que le geek avec la programmation et l’hardware. D’une bulle à l’autre les décors changent mais le noyau reste le même, se sentir mieux, se sentir intégré d’une manière ou d’une autre. Après chacun son trip. Pourquoi faire le procès d’une personne passionnée à fond ? Les procès d’une personne passionnée sont souvent fait par des âmes perdues dans les lieux commun de la société, ce sont souvent des blasés. La bulle du blasé, c’est la “religion/croyance/certitude” qu’il ou elle, se sentira mieux dans sa peau, s’il ou elle regarde les autres pour les critiquer. C’est dérangeant pour un blasé de voir un passionné, car ce dernier est vivant, il ressemble à un enfant, il a l’air naïf parce qu’il se donne à fond, qu’il est fou ou inconscient d’essayer d’être heureux dans ce monde de merde qui est celui du blasé. La vie est dure pour le blasé, rien ne le protège en dehors de sa certitude (Bulle) que rien ne vaut la peine de se donner à fond. Derrière son savoir théorique des évènements, le blasé est à demi-mort, il ne ressent rien d’autre que sa propre frustration et essaie de faire mourir ce qui reste de passion et d’innocence autour de lui pour ne pas être seul dans sa misère affective. J’ai grandi avec des blasés et je me bats pour ne pas qu’ils aient ma peau avec leur pessimisme, car ce qu’ils ont à me proposer est un poison mortel d’ennui. Ceci écrit, il est génial de faire des rencontres, mais ca dépend lesquelles, je n’ai pas envie de passer 3 heures avec quelqu’un pour qu’il m’explique la misère du monde.

gexsyl

Salut luxylux, y a peut être de tout pour faire un monde, mais dis moi au fait, alors penses tu que les pratiquants d’une religion soient eux aussi enfermés dans une bulle ? Car après tout ils sont aussi à se tenir loin de certaines ‘tentations’ pour rester ‘purs’... Pourquoi faire le procès d’une personne passionnée à fond ? Il faut bien ça au moins dans la vie pour faire avancer l’ensemble du monde après tout ! l’image d’une “bulle” est une idée pessimiste, alors que le vrai mot c’est ‘passion’

Luxylux

Celui qui ose dire qu’il ne vit pas dans sa bulle, est un hypocrite fini. Une bulle c’est une centre d’intérêt qui à tellement de l’importance que sans,...  “tu souffres.” Certains c’est le sport d’autres la bouffe, la drogue, les infos aussi débiles soient elles. Si quelque chose est très important ou même très con, il suffit de demander au premier abruti “Quoi de neuf” pour le reste c’est dans les magazines spécialisés que la vraie info se trouve. Moi je comprends ce besoin de rester dans sa bulle, il suffit parfois d’un rien pour être démotivé par notre environnement et c’est bien le dernière endroit ou tu trouves de l’aide pour te relever. Et souvent la seule aide que tu trouves c’est : Viens te droguer avec moi (Bouffe, alcool, divertissements à la noix) J’ai l’air bien con avec mon vitel entouré de fumeurs, buveurs, .... Non..!!!!. Ma bulle et vite…. Comme la muscu c’est max 2h en pratique et le reste la nutrition et de la patience…. Ca devient vite une bulle et c’est presque obligé, sinon tu te donnes pas à fond et souvent tu abandonnes.

looping

ta sociabilité c est celle que tu nous offre à nous passionnés au quotidien: ton savoir ainsi que celui de ton équipe. y a pas besoin d autre chose… chacun tes gouts.^^

page 1 sur 2 -  1 2 >

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
//www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour prendre de la masse

SuperPhysique vous conseille

Séance de musculation du dos de Rudy Coia au SuperPhysique Gym

Entrainement de musculation du dos : tractions, rowing T-bar, tractions supination, rowing à la poulie et rowing à un bras.
par Rudy

Séance de musculation du dos de Rudy Coia au SuperPhysique Gym

Interview de la Team SuperPhysique : Julien

Notre spécialiste diététique en action : son avis sur les bénéfices/risques du sport sur la santé (physiques et psychologiques), la nutrition du culturiste et les bons apports en suppléments.
par Julien

Interview de la Team SuperPhysique : Julien

Programme de musculation des bras de Rudy Coia au SuperPhysique Gym

Entrainement de musculation des bras : développé couché prise serrée, barre au front, curl incliné et Curl prise marteau.
par Rudy

Programme de musculation des bras de Rudy Coia au SuperPhysique Gym

Les podcasts de Rudy Coia

Régulièrement, écoutez Rudy Coia parlant de l'actualité SuperPhysique, de la musculation et de tous les sujets liés.
par Rudy

Les podcasts de Rudy Coia

MATERIEL DE MUSCULATION


Powertec

SuperPhysique Nutrition


vitargo vertical (du 18/08 au 24/08)

A PROPOS DE NOUS

SuperPhysique est une communauté de passionnés de musculation et préparation physique sans dopage.

SuperPhysique est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

© 2009-2017 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création