A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Guide complet pour mincir et rester mince




Super Vitamines

Cet article vous propose un guide complet pour comprendre les mécanismes de la perte de poids et mettre en pratique leur implication pour perdre du poids.

Sommaire

1. Comment mon corps fonctionne ?
1.1. La balance énergétique
1.2. Les dépenses énergétiques
1.3. Les apports énergétiques
1.4. Le régime yo-yo
1.5. Les vitamines et les minéraux
1.6. L’Indice de Masse Corporelle
2. Je mets en pratique !
2.1. Comment mesurer mes progrès ?
2.2. Mes apports énergétiques
2.3. Mes dépenses énergétiques
2.4. Exemple de diète
2.5. Cinq astuces pour mincier plus vite

Comment mon corps fonctionne ?

La balance énergétique

La balance énergétique est un concept simple qui permet à lui seul de comprendre les variations de son poids. Nous l’introduisons ici avant de l’approfondir et de s’en jouer dans les chapitres qui suivent.

Calorie

La calorie (cal) est une unité énergétique, c’est la quantité d’énergie requise pour élever la température d’un gramme d’eau d’un degré Celsius. En diététique, on utilise la kilocalorie (kcal ou Cal) équivalente à 1000 Cal.

Apport calorique

En mangeant, nous fournissons à notre corps de l’énergie : ainsi, une pomme apporte environ 55 Cal et un Big Mac plus de 550 !

Dépenses caloriques

Pour digérer, pour maintenir sa température, pour assurer le renouvellement des tissus ou en fabriquer de nouveau, pour se mouvoir, notre corps dépense de l’énergie : en moyenne 2000 Cal/jour pour une femme et 2200 pour un homme.

Balance énergétique

La balance énergétique, ce sont les apports diminués des dépenses énergétiques. Si elle est positive, vous grossissez ; si elle est négative, vous maigrissez ; si elle est nulle, vous maintenez votre poids.

Exemples

CasApportsDépensesBalanceRésultat
#1200020000RAS
#22200
je mange plus
2000
 
200je grossis !
#32000
 
1800
je paresse
200je grossis !
#41800
je mange moins
2000
 
-200je maigris !
#52000
 
2200
je fais du sport
-200je maigris !
#61800
je mange moins
2200
je fais du sport
-400je maigris plus vite !

Les dépenses énergétiques

Les dépenses énergétiques ont plusieurs sources : la plus évidente est l’activité physique, mais en fait l’essentiel de la dépense provient du métabolisme basal et de la thermogénèse.

Métabolisme basal

C’est la dépense énergétique au repos, pour assurer les activités vitales de l’organisme comme le fonctionnement cérébral, les activités cardiaques et respiratoires et les synthèses de base.

Sur les 2000 Cal/jour dépensées en moyenne par une femme, 1500 Cal proviennent du métabolisme basal ! Sa gestion dans le cadre d’une perte de poids est donc critique : plus il est élevé, plus vous mincirez rapidement. Il faut aussi impérativement empêcher sa diminution.

Tableau récapitulatif

Augmentation du métabolisme basalDiminution du métabolisme basal
prise de masse musculaireperte de masse musculaire
activité physique régulièresédentarisation
diète hypercalorique chroniquediète hypocalorique chronique
(20 % de diminution)
hommefemme (10-15 % de diminution)
adolescenttous les dix ans, 2 % de diminution

Thermogénèse

C’est la dépense induite par le maintien de la température du corps (thermorégulation) ou le travail digestif. En particulier, la thermogénèse augmente en cas d’exposition à la chaleur ou au froid.

Activités physiques

Les contractions musculaires nécessitent une forte dépense énergétique. Toutefois, dans nos pays industrialisés, au regard de la fréquence et durée de nos activités physiques, elle est très faible par rapport au métabolisme basal.

Exemples

DépensesCaloriesApports (environ)
1 h de boxe6001 Big Mac
1 h de natation4501 tablette de chocolat noir
1 h de marche20050 cl de Coca Cola
6 h de natation3600500 g de graisse à perdre

Oui, vous avez bien lu : sachant qu’1 kg de graisse représente 7000 Cal à disposition pour le corps, pour perdre 1 kg en une semaine sans rien changer à ses habitudes alimentaires, il faut faire environ douze heures de natation (nous disons bien natation, et non “barbotage” dans l’eau !) : autant dire que s’appuyer uniquement sur les activités physiques pour perdre du poids est totalement irréaliste !

Les apports énergétiques

Les apports énergétiques ne viennent que d’une source : l’alimentation. Ils sont donc a priori faciles à gérer, mais en pratique c’est l’alimentation qui pose le plus de problèmes, car nous avons tous d’énormes difficultés à modifier notre comportement alimentaire.

Macronutriments

Chaque aliment contient des macronutriments (protéines, glucides et lipides) dans des proportions différentes. Ces macronutriments apportent de l’énergie, mais jouent aussi d’autres rôles dans l’organisme.

Protéines ou protides

1 g de protéine = 4 Cal. Apport énergétique recommandé : 15-20 %.

Les protéines participent à la construction et à l’entretien de notre organisme, elles catalysent certaines réactions chimiques. Une protéine est composée d’un ensemble d’acides aminés.

Qualitativement (voir l’article valeur biologique), les plus intéressantes se trouvent dans les œufs, les viandes, le poisson, le soja et les produits laitiers.

Glucides ou hydrates de carbone

1 g de glucide = 4 Cal. Apport énergétique recommandé : 55-75 %.

Leur rôle est essentiellement énergétique. On distingue :

  • les glucides simples à la saveur sucrée, en particulier : fructose, galactose, glucose, maltose, lactose et saccharose
  • les glucides complexes : amidon et glycogène

Qualitativement (voir l’article indice glycémique), les plus intéressants se trouvent dans les céréales et les légumineuses.

Lipides

1 g de lipide = 9 Cal. Apport énergétique recommandé : 10-25 %.

Les lipides participent à la construction des membranes cellulaires et aux synthèses hormonales. Ils sont composés de glycérol et d’acides gras saturés, monosaturés et polysaturés. Parmi ces derniers, deux sont essentiels : les acides linoléiques (oméga 3) et alpha-linoléniques (oméga 6).

Qualitativement, les plus intéressants se trouvent dans les huiles, les fruits secs et les poissons gras.

Exemples

AlimentCaloriesProtéinesGlucidesLipides
1 pomme de 100 g540120
1 Big Mac560254233
1 tablette de 100 g de chocolat noir50076424

Vous verrez dans la section “je mets en pratique” comment exploiter ces informations.

Régime hypocalorique

Un régime hypocalorique est un régime alimentaire avec un apport énergétique faible au regard des besoins.

Régime hypercalorique

Un régime hypercalorique est un régime alimentaire avec un apport énergétique élevé au regard des besoins.

Le régime Yo-yo

On parle de régime yo-yo quand une personne souhaitant perdre du poids répète inlassablement ce cycle : mincir, regrossir, mincir, regrossir, et ce quelque soit le régime employé.

Nous allons voir qu’avec les seules notions abordées aux deux chapitres précédents, cela s’explique très facilement.

Phase n°1

La plupart des femmes sont pressées de perdre du poids et suivent des régimes alimentaires très hypocaloriques et souvent pauvres en protéines. Elles font rarement du sport en parallèle, soit parce qu’elles n’en font pas d’habitude, soit parce que le régime les fatigue déjà suffisamment. Dans un premier temps, comme la balance énergétique est négative, elles perdent du poids.

Phase n°2

Malheureusement, du fait de la faiblesse en protéines et de l’absence d’activité physique, ce poids perdu n’est pas seulement de la graisse, mais aussi de la masse musculaire. Donc très vite, le métabolisme basal diminue, pour deux raisons : d’une part, il s’adapte à la ration hypocalorique en se ralentissant, d’autre part, la perte musculaire diminue le besoin énergétique.

Phase n°3

À partir d’un certain temps, la balance énergétique devient nulle : les apports sont équivalents aux dépenses. La perte de poids s’arrête. À ce moment-ci, frustrées, elles arrêtent celui-ci et se remettent à manger comme auparavant. Comme les besoins ne sont plus ceux d’auparavant (voir phase n°2), elles reprennent très vite du poids et souvent à terme plus que ce qu’elles n’avaient perdu.

Tableau récapitulatif

PhaseApportsDépensesBalanceRésultat
0Pas de régime180018000RAS
1Régime très hypocalorique13001800-500perte de poids
2Régime très hypocalorique130013000fin de la perte de poids
3Fin du régime18001300500reprise du poids

Vous verrez dans la section “je mets en pratique” comment exploiter ces informations.

Les vitamines et les minéraux

Les vitamines et les minéraux sont des éléments nutritifs nécessaires à votre organisme pour assurer et entretenir sa vie. Ils sont apportés par votre alimentation : les carences peuvent être dramatiques, et montrent l’intérêt d’un apport énergétique diversifié.

Vitamines

On distingue :

  • les vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau) : B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique), B6, B8 (biotine), B9 (acide folique), B12 (cobolamine) et C (acide ascorbique)
  • les vitamines liposolubles (solubles dans les graisses) : A, D (cholécalciférol), E (tocophérol) et K

Dix sur les treize ne sont pas synthétisables par l’Homme et sont apportées par l’alimentation, en particulier les fruits, les légumes et les céréales. Les vitamines A, B3, B6, D et E sont toxiques à haute dose.

Minéraux

On distingue :

  • les éléments principaux ou macro-éléments : calcium, phosphore, potassium, chlore, sodium et magnésium
  • les éléments traces ou oligo-éléments, en particulier : chrome, cobalt, cuivre, fer, fluor, iode, manganèse, molybdène, sélénium, vanadium et zinc

Les besoins sont très faibles, mais indispensables. La plupart des oligo-éléments sont toxiques à haute dose.

Supplémentation en vitamines et minéraux

Il y a une controverse sur la nécessité d’une supplémentation.

À titre personnel, nous nous supplémentons avec le Male Multiple de chez Solgar depuis plusieurs années. Nos amies utilisent le Female Multiple. Les deux produits sont identiques, mais seul le Female Multiple contient du fer, les femmes étant souvent carencées du fait de pertes durant leurs menstruations.

Les Adam Men’s Multiple et Eve Women’s Multiple de chez Now Foods ont aussi bonne réputation.

Notre expérience montre que cette supplémentation est utile, en particulier quand les conditions de vie font qu’il est parfois difficile d’avoir une alimentation très diversifiée.

L’indice de Masse Corporelle

Vous souhaitez mincir et perdre du poids… Mais, d’un point de vue médical, êtes-vous vraiment en surpoids ? Avez-vous réellement besoin de mincir ?

Pourquoi l’IMC ?

L’indice de Masse Corporelle (IMC) ou indice de Quetelet permet d’identifier facilement un problème pondéral.

Ses limites sont les suivantes :

  • ne s’applique qu’aux adultes
  • ne tient pas compte du sexe
  • n’est pas adapté aux enfants, aux femmes enceintes
  • n’est pas adapté à certains sportifs (culturistes, haltérophiles, footballers américains…)
  • ne tient pas compte de la masse musculaire, de l’ossature et de la répartition des graisses

Comment calculer et interpréter son IMC ?

L’Indice de Masse Corporelle se calcule simplement : IMC = poids ÷ taille2. Le poids s’exprime en kg et la taille en m.

Le résultat s’analyse comme suit (sous réserve des limites décrites plus haut) :

IMCClassificationRisques santé
< à 18,5MaigreurAccrus
18,5 à 24,9Poids santéNormaux
25,0 à 29,9EmbonpointAccrus
30,0 à 34,9Obésité - Classe 1Élevés
35,0 à 39,9Obésité - Classe 2Très élevés
> 40Obésité - Classe 3Extrêmement élevés

Les risques santé sont développés plus bas.

Table de classification pondérale en fonction de la taille et du poids, basée sur l’IMC

Cette table se lit comme suit : si Magalie, 20 ans, 1m60, ne souhaite pas prendre de risque avec sa santé, elle doit maintenir un poids compris entre 47 et 63 kg. Si elle pèse 80 kg, elle est médicalement considérée comme obèse :

TailleMaigreurPoids santéEmbonpointObésité
classe 1
Obésité
classe 2
Obésité
classe 3
1m50< 42 kg42-55 kg56-67 kg68-78 kg79-90 kg> 90 kg
1m51< 42 kg42-56 kg57-67 kg68-79 kg80-91 kg> 91 kg
1m52< 43 kg43-57 kg58-68 kg69-80 kg81-92 kg> 92 kg
1m53< 43 kg43-58 kg59-69 kg70-81 kg82-94 kg> 94 kg
1m54< 44 kg44-58 kg59-70 kg71-82 kg83-95 kg> 95 kg
1m55< 44 kg44-59 kg60-71 kg72-83 kg84-96 kg> 96 kg
1m56< 45 kg45-60 kg61-72 kg73-84 kg85-97 kg> 97 kg
1m57< 46 kg46-61 kg62-73 kg74-85 kg86-99 kg> 99 kg
1m58< 46 kg46-61 kg62-74 kg75-86 kg87-100 kg> 100 kg
1m59< 47 kg47-62 kg63-75 kg76-87 kg88-101 kg> 101 kg
1m60< 47 kg47-63 kg64-76 kg77-89 kg90-102 kg> 102 kg
1m61< 48 kg48-64 kg65-77 kg78-90 kg91-104 kg> 104 kg
1m62< 49 kg49-65 kg66-78 kg79-91 kg92-105 kg> 105 kg
1m63< 49 kg49-65 kg66-79 kg80-92 kg93-106 kg> 106 kg
1m64< 50 kg50-66 kg67-80 kg81-93 kg94-108 kg> 108 kg
1m65< 50 kg50-67 kg68-81 kg82-94 kg95-109 kg> 109 kg
1m66< 51 kg51-68 kg69-82 kg83-95 kg96-110 kg> 110 kg
1m67< 52 kg52-69 kg70-83 kg84-97 kg98-112 kg> 112 kg
1m68< 52 kg52-70 kg71-84 kg85-98 kg99-113 kg> 113 kg
1m69< 53 kg53-70 kg71-85 kg86-99 kg100-114 kg> 114 kg
1m70< 53 kg53-71 kg72-86 kg87-100 kg101-116 kg> 116 kg
1m71< 54 kg54-72 kg73-87 kg88-101 kg102-117 kg> 117 kg
1m72< 55 kg55-73 kg74-88 kg89-103 kg104-118 kg> 118 kg
1m73< 55 kg55-74 kg75-89 kg90-104 kg105-120 kg> 120 kg
1m74< 56 kg56-75 kg76-90 kg91-105 kg106-121 kg> 121 kg
1m75< 57 kg57-76 kg77-91 kg92-106 kg107-123 kg> 123 kg
1m76< 57 kg57-76 kg77-92 kg93-107 kg108-124 kg> 124 kg
1m77< 58 kg58-77 kg78-93 kg94-109 kg110-125 kg> 125 kg
1m78< 59 kg59-78 kg79-94 kg95-110 kg111-127 kg> 127 kg
1m79< 59 kg59-79 kg80-95 kg96-111 kg112-128 kg> 128 kg
1m80< 60 kg60-80 kg81-96 kg97-112 kg113-130 kg> 130 kg
1m81< 61 kg61-81 kg82-97 kg98-114 kg115-131 kg> 131 kg
1m82< 61 kg61-82 kg83-98 kg99-115 kg116-132 kg> 132 kg
1m83< 62 kg62-83 kg84-99 kg100-116 kg117-134 kg> 134 kg
1m84< 63 kg63-84 kg85-101 kg102-117 kg118-135 kg> 135 kg
1m85< 63 kg63-85 kg86-102 kg103-119 kg120-137 kg> 137 kg
1m86< 64 kg64-85 kg86-103 kg104-120 kg121-138 kg> 138 kg
1m87< 65 kg65-86 kg87-104 kg105-121 kg122-140 kg> 140 kg
1m88< 65 kg65-87 kg88-105 kg106-123 kg124-141 kg> 141 kg
1m89< 66 kg66-88 kg89-106 kg107-124 kg125-143 kg> 143 kg
1m90< 67 kg67-89 kg90-107 kg108-125 kg126-144 kg> 144 kg
1m91< 67 kg67-90 kg91-108 kg109-127 kg128-146 kg> 146 kg
1m92< 68 kg68-91 kg92-110 kg111-128 kg129-147 kg> 147 kg
1m93< 69 kg69-92 kg93-111 kg112-129 kg130-149 kg> 149 kg
1m94< 70 kg70-93 kg94-112 kg113-131 kg132-151 kg> 151 kg
1m95< 70 kg70-94 kg95-113 kg114-132 kg133-152 kg> 152 kg
1m96< 71 kg71-95 kg96-114 kg115-133 kg134-154 kg> 154 kg
1m97< 72 kg72-96 kg97-115 kg116-135 kg136-155 kg> 155 kg
1m98< 73 kg73-97 kg98-117 kg118-136 kg137-157 kg> 157 kg
1m99< 73 kg73-98 kg99-118 kg119-138 kg139-158 kg> 158 kg
2m00< 74 kg74-99 kg100-119 kg120-139 kg140-160 kg> 160 kg
TailleMaigreurPoids santéEmbonpointObésité
classe 1
Obésité
classe 2
Obésité
classe 3

Risques santé liés à la maigreur

Les risques que vous souffriez de problèmes de santé tels que l’ostéoporose et l’anémie sont augmentés. Un faible indice peut être normal chez certaines personnes naturellement frêles, mais peut aussi être un signe de maladie ou de maigreur s’il est le résultat d’efforts, c’est-à-dire de restrictions alimentaires et d’exercice. Il est recommandé de prendre du poids.

Risques santé liés à l’embonpoint

Votre poids commence à être supérieur au poids santé et sonne l’alarme. À long terme, des problèmes de santé peuvent survenir chez certaines personnes, comme des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle et du diabète. Il est recommandé de perdre du poids.

Risques santé liés à l’obésité (classe 1/2/3)

Les risques que vous souffriez de problèmes de santé de tout ordre (cardiovasculaire, métabolique, respiratoire, digestif, hormonal et cancérologique) sont élevés/très élevés/extrêment élevés. Un changement des habitudes de vie et une consultation sont recommandés/fortement recommandés/indispensables pour retrouver la santé.

Je mets en pratique !

Comment mesurer mes progrès ?

Perdre du poids, bien que simple dans les faits, est un processus qui s’inscrit dans la durée.

Pour garder votre motivation, il est important de savoir où vous allez et constater régulièrement que vous êtes en bon chemin et que la méthode choisie pour y arriver est bien la bonne.

Pour cela, il vous faut définir un objectif et des “indicateurs de performance”.

Mon objectif

Pour les femmes, votre objectif est une meilleure silhouette, un tour de taille plus fin, de jolies hanches et des chairs fermes, en particulier sous les bras (triceps), les fesses et les cuisses.

Pour les hommes, votre objectif est une meilleure silhouette, un ventre plat, des fesses dures, une musculature saillante.

Je me pèse pour évaluer ma progression ?

En vous pesant, vous mesurez votre poids. Mais est-il si pertinent que cela ? Vous pouvez gagner 5 kg de muscle et perdre 5 kg de graisse, votre poids reste constant, mais votre silhouette est transformée. D’autre part, la balance peut indiquer 3 kg de moins, s’il s’agit de 3 kg de muscle, vous n’avez, hélas, pas de quoi vous réjouir !

Le poids varie beaucoup : en fonction du taux d’hydratation, avant et après être allé aux toilettes, avant et après un repas… Ce n’est définitivement pas un indicateur pertinent. Il conduit aussi à des comportements obsessionnels : nous connaissons des filles qui se pèsent trois fois par jour et à cent grammes près dépriment ou sont de bonne humeur1 !

Évaluer votre taux de graisse avec une balance impédancemètre

Avec une balance impédancemètre vous pouvez mesurer votre taux de graisse : sa diminution est un bon indicateur par rapport à vos objectifs. Malheureusement, la fiabilité de ces balances laisse à désirer, les chiffres sont parfois si fantaisistes qu’elles ne peuvent même pas servir à évaluer une tendance. Nous les déconseillons.

Évaluer son taux de graisse avec la méthode des plis cutanés

Avec une pince à plis et des mesures en des points précis, vous pouvez évaluer avec une bonne fiabilité votre taux de graisse. Il faut cependant une certaine habitude pour bien prendre les mesures.

Prendre vos mensurations et vous regarder dans le miroir

C’est simplement la meilleure méthode : facile et pratique ! On peut lui trouver une certaine subjectivité, c’est pourquoi les femmes ont du mal à se passer de se peser. Mais encore une fois, ce qui compte c’est votre silhouette, pas le chiffre qu’il y a sur votre balance.

Mesurez votre tour de cuisse, tour de hanche et tour de taille si vous avez besoin d’ajouter de la rationalité à ce que vous constatez dans le miroir.

Recommandations

Prenez votre tour de cuisse, tour de hanche et tour de taille une fois toutes les deux semaines.

Regardez-vous attentivement dans le miroir à la même fréquence et constatez le changement. Faites-le dans les mêmes conditions à chaque fois : le dimanche matin à jeun, par exemple.

Ne le faîtes pas plus souvent que deux fois par mois : les mesures ne vont pas varier du jour au lendemain et l’absence de changement risque d’inhiber votre motivation.

Mes apports énergétiques

Toute votre stratégie va être d’apporter la bonne quantité d’énergie en fonction de vos dépenses. Pour cela, il va falloir compter toutes vos calories ; c’est assez fastidieux, mais avec l’habitude, vous n’aurez plus besoin de compter et saurez les estimer directement.

Votre objectif est d’acquérir un ordre d’idée des apports énergétiques de vos aliments habituels.

Étape n°1 : comptez vos calories

Utilisez une table des calories ou un calculateur.

Voici un exemple pour un repas :

AlimentCaloriesProtéinesGlucidesLipides
1 grand verre d’eau0000
1 carotte rapée en salade28160
1 cuillère à soupe d’huile d’olive1260014
50 g de lentilles (pesées crues)16012280
150 g de cabillaud1142402
1 tranche de citron0000
1 yaourt nature (125 g)80564
1 cuillère à soupe de miel680170
Total g 425720
Total Cal57642x4=16857x4=22820x9=180
Total Cal%100%168÷576=29%228÷576=40%180÷576=31%
AlimentCaloriesProtéinesGlucidesLipides

Vous devez le faire quotidiennement. Ne cherchez pas la précision absolue, mais si une étiquette est disponible au dos d’un produit, prenez les valeurs dessus.

Recommandations

  • Vérifiez que votre Cal% quotidien est compris entre environ 10-25 % pour les lipides et environ 15-20 % pour les protéines
  • L’apport énergétique quotidien recommandé pour les femmes et les hommes est 2000 et 2200 Cal. Pour perdre du poids sur la durée, visez une moyenne quotidienne de 1700 et 1900 tout en faisant du sport chaque semaine (voir l’article Mes dépenses énergétiques). À l’issue de deux semaines, si vous ne constatez aucun changement en terme de mensurations et silhouette, descendez à 1600 et 1800 Cal. Ne descendez jamais sous les 1400 Cal sans être suivi par un diététicien.
  • Mangez trois repas par jour et une collation en milieu d’après-midi (un yaourt + une pomme, un yaourt + une banane…). Le repas du soir doit être le moins calorique.
  • Buvez beaucoup, de l’eau ou des boissons light
  • Diversifiez autant que possible votre alimentation : mangez des légumes, des légumineuses, des œufs, des fruits, des laitages…
  • Supplémentez-vous en vitamines et minéraux pour être sûr de ne manquer de rien

Étape n°2

À force de compter, vous aurez vraiment pris la mesure de la conclusion suivante : non contents d’être pauvres nutritivement, certains aliments sont ultra-caloriques et laissent la sensation de faim, alors que d’autres (en particulier, ceux qui sont riches en fibres ou en protéines) ne le sont pas et amènent vite à satiété.

D’où le tableau suivant :

OKÀ modérer
(une fois/j au plus)
À éviter
(deux fois/semaine au plus)
légumes cuits, légumes en salade, légumineuses, poissons, viandes maigres, œufs, fruits, yoghourts nature, fromage blanc…féculents, huiles froides, beurre froid, chocolat, fromage, jus de fruits…aliments frits, charcuteries, gâteaux, pâtisseries, glaces, sorbets, alcools, sodas, sirop, confitures, pain blanc, viennoiseries…
modérément calorique
riche nutritivement
assez calorique
riche nutritivement
très calorique
intérêt nutritif nul

Recommandations

Les mêmes que citées ci-dessus, mais vous ne comptez plus les calories, car vous savez les estimer avec l’habitude.

 

Mes dépenses énergétiques

Comme nous l’avons vu, vos dépenses énergétiques sont de plusieurs ordres. Vous devez agir sur chacun d’eux pour que la perte de poids soit durable et aussi rapide que possible.

Maintien ou hausse de votre métabolisme basal

Toute perte de masse musculaire est à éviter, l’idéal étant de l’accroître.

En plus des avantages sur le métabolisme basal, l’avantage esthétique est évident : c’est la différence entre un physique mince, mais flasque et non exempt de cellulite (cas des mannequins anorexiques, photographie de gauche), et un physique mince, mais ferme (cas des nageuses, patineuses, compétitrices fitness, photographie de droite).

J'augmente mes dépenses énergétiques J'augmente mes dépenses énergétiques


Sur le plan diététique, cela implique d’apporter à son corps un minimum de protéines chaque jour : 1-2 g/kg de poids de corps/jour, soit 60-120 g/jour si vous pesez 60 kg.

Sur le plan sportif, nous vous conseillons des exercices tels que : la musculation (avec des machines, des barres et haltères ou votre poids de corps), la natation, le rameur avec une forte résistance, le vélo avec une forte résistance, les cours d’abdos-fessiers, de bodycombat, de bodypump... Vous devez expérimenter périodiquement des courbatures !

Maintien ou hausse de votre thermogénèse

Essayez de faire du sport en plein air, ne vous couvrez pas plus que nécessaire. Si vous aimez le café ou le thé, buvez une tasse avant de faire votre sport.

Certains compléments alimentaires stimulent la thermogénèse, comme Adipokill de Scitec Nutrition.

Hausse de vos activités physiques

Les activités physiques qui brûlent des calories ne sont pas forcément les mêmes que celles qui maintiennent votre masse musculaire.

La musculation est efficace pour le muscle, mais une heure de musculation n’est pas une grosse dépense énergétique.

Privilégiez ici les activités avec un effort continu de longue durée : une heure de vélo à intensité modérée, de marche rapide, de natation, les cours de step, de danse… Si vous aimez l’ambiance, les cours collectifs seront probablement plus motivants.

Avant de vous inscrire dans de gros centres de fitness, faîtes une séance d’essai et vérifiez qu’il n’existe pas une salle municipale ou un club plus petit, mais moins connus près de chez vous. Les petites salles sont souvent moins chères et ont une ambiance plus “familiale”.

Recommandations

  • Une séance par semaine de musculation/natation/cours d’abdos-fessiers…
  • Une séance par semaine de vélo/marche rapide/cours de step…

C’est un bon rythme pour de solides progrès. Trois séances par semaine, c’est encore mieux, mais mieux valent deux fois bien régulières, que rater deux séances et en faire trois la semaine d’après.

Vous devez trouver du plaisir à ce que vous faîtes. Si la natation vous ennuie, faîtes de la musculation ! Si la musculation vous ennuie, trouvez autre chose ! Écoutez une musique motivante pendant votre sport ! L’exercice physique doit être dur mais exaltant : si c’est contraignant, vous abandonnerez un jour ou l’autre.

Exemple de diète

5 astuces pour mincir plus vite !

Vous savez maintenant que mincir n’est pas une question de chance ou de privations ascétiques, mais une simple combinaison entre les dépenses énergétiques et les apports énergétiques.

Voici pour autant cinq astuces minceur qui ont fait leur preuve.

Faîtes vos courses après avoir mangé

Cela paraît idiot, mais si vous avez le ventre plein, vous serez moins sensible aux “douceurs” sucrées et vous remplirez moins votre caddie d’aliments “nuisibles”. Le mieux étant carrément d’éviter le rayon “biscuits” des hypermarchés.

La pire chose que vous puissiez faire, pour votre porte-monnaie comme pour votre régime, est de faire vos courses en ayant faim.

Mangez des crudités

Le midi et le soir, commencez toujours vos repas par une solide assiette de crudités (carottes râpées, concombres…) assaisonnées de sauce allégée ou d’huile d’olive. Riches en fibres, les crudités “calent” très vite. Vous aurez moins d’appétit pour le plat chaud, souvent plus calorique avec ses féculents.

Faîtes une pause après l’entrée

Cette astuce prolonge la suivante… Savez-vous que la sensation de satiété met une quinzaine de minutes à survenir ? Si vous mangez trop vite, vous ne laissez pas le temps à votre cerveau de vous informer que vous n’avez plus faim ! En mangeant lentement et en faisant une petite pause après votre entrée de crudités, vous éviterez de manger plus que nécessaire.

Utilisez de petites assiettes ou bols

Un excellent moyen de diminuer les portions est simplement de limiter la taille des récipients. Les brunchs parisiens l’ont bien compris quand vous n’avez à disposition qu’une assiette “riquiqui” pour vous servir ! Des portions plus petites = moins de calories = perte de poids plus rapide !

Mangez des protéines

Les deux choses les plus efficaces pour “couper” la faim sont : les fibres et les protéines. Non seulement ces dernières sont indispensables pour maintenir votre masse musculaire, mais en plus elles sont un atout “coupe-faim”. Ne les négligez pas : mangez des œufs, du fromage blanc, du poisson, du soja, de la viande maigre et des légumineuses.

Placez une photographie sur votre réfrigérateur et vos placards

Il y a deux écoles : celle de la photographie hideuse ou celle de la photographie motivante : la première fait culpabiliser, l’autre galvanise…

Important : ces astuces s’entendent dans le cadre d’un régime diététique sain et équilibré, elles n’ont pas vocation à favoriser un comportement anorexique préjudiciable à votre santé.

 

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE
SUR NOS FORUMS DE MUSCULATION

Partagez cet article :

Notez cet article :

 
  • Currently 0/5 Stars.

Application SP Training pour la musculation

Discussions en relation sur les forums SuperPhysique
Fabrice
Fabrice est passionné de musculation depuis plus de vingt ans, co-fondateur de SuperPhysique et auteur du livre Guide de la musculation avec haltères.

Musculation avec haltères

Musculation avec haltères : le livre

SuperPhysique vous conseille

Guide complet des Oméga-3 et Oméga-6 pour la musculation

Les bénéfices des oméga-3, les suppléments d'oméga-3 et les effets indésirables de la supplémentation en oméga-3.
par Julien Venesson

Guide complet des Oméga-3 et Oméga-6 pour la musculation

Guide complet de la créatine pour la musculation

Qu'est-ce que la créatine, le rôle de la créatine, les effets de la supplémentation en créatine, mythes et réalités sur la créatine.
par Julien Venesson

Guide complet de la créatine pour la musculation

Guide complet de la musculation pour femmes

Tonification, musculation, cellulite, diététique : les réponses à toutes vos questions sur la musculation au féminin.
par Rudy Coia

Guide complet de la musculation pour femmes

Guide complet de la diète pour la prise de force

Physiologie de la force, rôle et importance du sommeil, l'alimentation de la force et les suppléments de la force.
par Julien Venesson

Guide complet de la diète pour la prise de force

APPLICATION SMARTPHONE


SP Training

SuperPhysique Nutrition


Super Viril v2

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2021 SuperPhysique™